Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Soundspaces

 | 
Claire Guiu
, 
Guillaume Faburel
, 
Marie-Madeleine Mervant-Roux
, 
et al.

Co-habiter dans la ville par les sons : entre rythmes urbains et infrapolitique habitant

Les savoirs du sonore : vers une mise en controverse par les territoires de l’habiter et leur infrapolitique

Regards d’acteurs et points de vue d’habitants

Guillaume Faburel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les bruits de la ville sont d’assez longue date enjeux des politiques publiques urbaines1. Et l’arsenal réglementaire en vigueur est à ce jour fort impressionnant, agençant actions à la source et à la réception, d’initiative nationale comme européenne (directive européenne 2002/49/EC). Or, les enquêtes et sondages n’ont eu de cesse sur les quarante dernières années de placer de tels bruits, en France comme dans d’autres pays d’Europe, comme premières sources de déqualification et d’insatisfaction environnementale, particulièrement en ville (voir la dernière enquête nationale en date, 2008). De même, plus récemment, l’infléchissement des dynamiques territoriales par de tels ressentis et vécus s’est affirmé comme de plus en plus tangible. Ici notamment, les choix résidentiels différenciés des ménages participent d’une attraction/répulsion de certains espaces, voire valorisation/relégation de certains territoires, avec leur cortège de polarisations sociales et d’injustices environnemen...

Auteur

Professeur, université Lumière Lyon 2, UMR Triangle (CNRS, université de Lyon, IEP Lyon et École normale supérieure) LabEx Intelligences des mondes urbains.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540