Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Soundspaces

 | 
Claire Guiu
, 
Guillaume Faburel
, 
Marie-Madeleine Mervant-Roux
, 
et al.

Ambiances sonores in situ

Les phonurgies1 historiques au service de l’imaginaire des habitants futurs

Olivier Balaÿ

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La ville du passé est un concert d’habitations sonnantes. Chez les plus démunis, tous les sons circulent parce que l’appartement est ouvert sur les activités de travail, parce que les heures de la journée sont consacrées aux métiers qui impliquent les mouvements des compagnons, parce que les gestes sonores et les voix qui rythment les heures et les conversations ne se séparent guère des activités de la rue. Chez les bourgeois, attentifs aux bruits domestiques, se propagent des sonorités plus ouatées d’une toute autre nature qui correspondent mieux à leurs représentations sonores. Pour ces deux populations, les circularités sonores, entre la rue et l’appartement ou entre les pièces du logement, ne sont donc pas vécues comme un emprisonnement.

Ce goût pour les porosités phoniques, qui peut surprendre de prime abord (mais l’homme n’est-il pas doué pour les voisinages ?) (Sloterdijk, 2006, p. 440), ne questionne-t-il pas fortement les architectes d’aujourd’hui, à l’heure où le développem...

Auteur

Architecte, professeur à l’ENSA de Lyon, chercheur au CRESSON (UMR Ambiances architecturales et urbaines).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540