Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Soundspaces

 | 
Claire Guiu
, 
Guillaume Faburel
, 
Marie-Madeleine Mervant-Roux
, 
et al.

Écritures sonores : composer espaces et territoires

Paysage sonore ?

Daniel Deshays

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Paysage musical ?

The Tuning [l’accordage, le réglage] of the World, titre original du livre de Murray Schafer traduit en français par Le paysage sonore (Schafer, 1979 [1977]), laisse clairement apparaître la confusion – dominante – établie entre sons et musique. À l’instar de John Cage, bon nombre de musiciens considèrent en effet le sonore du monde comme matière musicale. La musique a toujours souffert de la limite de ses usages, liée à sa nature abstraite. Pour y remédier, elle a, au cours de son histoire, tissé des liens avec les autres arts. Musiciens, écrivains et peintres ont tenté des expériences de fusion, inventant des codes de correspondance dont l’idée naquit dès l’Antiquité.

Tous ces déplacements et transpositions de l’« objet sonore » pourraient laisser penser que les sons du monde ne pourraient être considérés pour eux-mêmes. Ceux qui écrivent de nos jours sur le son tels Murray Schafer ou Michel Chion – tous deux musiciens, faut-il le rappeler – soumettent encore pour ...

Auteur

Créateur son, responsable du département Conception sonore à l’ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre), chercheur associé à THALIM-équipe ARIAS.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540