Version classiqueVersion mobile

Abolir l'esclavage

 | 
Olivier Pétré-Grenouilleau

Chapitre 1. Abolitionnisme et démocratisation

Olivier Pétré-Grenouilleau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire de l’abolitionnisme occidental (abolition de la traite négrière et de l’esclavage – les deux phénomènes étant ici étudiés) touche à de nombreux domaines aujourd’hui particulièrement importants. L’abolitionnisme n’est-il pas, en effet, l’un des premiers – sinon le premier – mouvements de masse, qui, organisé sur le plan international, servit un combat en faveur des droits de l’homme ? À l’une des sources de l’abolitionnisme se situe également une confrontation entre travail servile et salarié, laquelle n’est pas sans intérêt pour comprendre et mettre en perspective certains débats contemporains relatifs à la « valeur » du travail et à l’essor de ce que l’on appelle les « nouvelles servitudes ». Sans compter le fait que l’abolitionnisme a réussi, au xixe siècle, à faire appliquer (non sans ambiguïtés) les éléments d’une politique supranationale, à l’heure même où des antagonismes s’affirmaient entre les États nations.

Il n’est donc pas surprenant qu’un nombre prodigieux de t...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search