Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bretons et Normands au Moyen Âge

 | 
Bernard Merdrignac
, 
Joëlle Quaghebeur

Troisième partie. Normandie et Bretagne entre Plantagenêts, Capétiens et Valois (1150-1500)

Les Bretons en Angleterre au xiie siècle

Katharine S. B. Keats-Rohan

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De nos jours, pour beaucoup de Français, l’histoire des Bretons en Angleterre après la conquête normande de 1066 se confond avec l’histoire de l’importante seigneurie de Richmond en Angleterre du Nord1. Toutefois, bien qu’il s’agisse de la plus importante des seigneuries « bretonnes » durant la majeure partie du douzième siècle, l’histoire de l’honneur de Richmond est tout autant exceptionnelle qu’emblématique dans l’histoire de l’établissement des Bretons en Albion. Après la mort en 1185 du duc Geoffroy, fils du roi Henri II, l’histoire des comtes de Richmond commença à s’écarter de celle de la seigneurie. Les luttes épiques entre les rois anglais, leurs homologues français et les ducs de Bretagne après 1204 ne font plus partie de l’histoire des Bretons en Angleterre, laquelle avait commencé en 1066 : cette histoire, tout comme celle des Normands en Angleterre, était déjà du passé.

J’ai passé la plupart des quinze dernières années à retracer les origines et la composition des différ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540