Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bretons et Normands au Moyen Âge

 | 
Bernard Merdrignac
, 
Joëlle Quaghebeur

Deuxième partie. Bretagne et Normandie de 900 à 1150

Havoise, Constance et Mathilde, princesses de Normandie et duchesses de Bretagne

Joëlle Quaghebeur

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des années 930 jusqu’au milieu du xiie siècle, huit princes gouvernèrent la Bretagne1 et furent reconnus comme contrôlant le ducatus breton ; ils étaient issus des trois plus puissants lignages de ce territoire, les Maisons de rennes, de Nantes et de Cornouaille. La Bretagne, après un moment scandinave douloureux, avait à se reconstruire autant dans les domaines spirituels et humains qu’institutionnels et politiques. Insérée de façon vive, depuis au moins l’époque carolingienne, dans le monde franc, elle ne pouvait rester étrangère aux évolutions, transformations ou permanences politiques sensibles à ses lisières. Ainsi le changement dynastique connu au sein de la Maison royale de France, tout autant que l’affermissement d’un pouvoir ducal en Normandie ou encore les ambitions de lignées nobles voisines eurent de nécessaires incidences au sein de la principauté bretonne.

Le mariage fut, en ces années, un instrument politique fort, pour les Puissants comme pour les lignages nobles plus...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540