Version classiqueVersion mobile

Bretons et Normands au Moyen Âge

 | 
Bernard Merdrignac
, 
Joëlle Quaghebeur

Première partie. Britannia et Neustria

Entre Bretagne et Normandie, le culte des saints irlandais

Jean-Michel Picard

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans une communication donnée il y a près de dix ans à Caen et publiée dans les Annales de Normandie, j’avais montré qu’en dépit de leur faible présence dans l’espace géographique entre Loire et Seine, les Irlandais avaient cependant joué un rôle dans l’histoire de l’expansion du christianisme en pays normand1. Mes remarques auraient pu s’étendre à la Bretagne, car en dépit d’affinités linguistiques et culturelles entre Irlandais et Bretons, les Irlandais sont remarquablement absents du paysage armoricain durant la période formatrice que sont les vie et viie siècles. Les travaux de Bernard Merdrignac et Gwenael Le Duc ont clairement montré que les mentions de saints irlandais venus s’installer en Bretagne n’apparaissent que dans des textes de la période romane et que ce cliché ne reflète probablement pas la situation aux époques mérovingiennes et carolingiennes2.

L’exception notoire est saint Colomban, qui débarque dans la baie d’Alet en 590. Parmi ses compagnons de voyage à travers ...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search