Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bretons et Normands au Moyen Âge

 | 
Bernard Merdrignac
, 
Joëlle Quaghebeur

Introduction

Pierre Bouet, François Neveux, Bernard Merdrignac et Joëlle Quaghebeur

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la mémoire de Catherine Peyrou,
En souvenir de nos quinze colloques au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle

On ne saurait faire l’histoire de la Normandie médiévale sans parler des Bretons, ni celle de la Bretagne sans évoquer les Normands. Depuis l’arrivée des Bretons sur le continent à partir du ve siècle et l’installation des Vikings dans l’Ouest de la France au ixe siècle, Bretons et Normands n’ont cessé de s’affronter et de se lancer dans des opérations de pillage, voire de conquête. Mais, par-delà les conflits frontaliers, Bretons et Normands n’ont-ils pas réussi à nouer des relations stables dans la plupart des domaines de la vie économique, religieuse, culturelle et politique ?

Par tradition, on continue à publier des histoires particulières de la Normandie et de la Bretagne, alors que seule une étude d’un vaste ensemble allant de la Loire à la Somme est susceptible de rendre compte des principaux changements politiques et culturels de ces deux régions.

Entreprendr...

Auteurs

Directeur honoraire de l’Office Universitaire d’Études Normandes Université de Caen Basse-Normandie
Professeur d’histoire médiévale à l’Université de Caen Basse-Normandie
Professeur d’histoire médiévale à l’Université Rennes 2-Haute Bretagne
Maître de conférences à l’Université de Bretagne Sud

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540