Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Jean Anouilh

 | 
Élisabeth Le Corre
, 
Benoît Barut

Avant-propos

Élisabeth Le Corre et Benoît Barut

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jean Anouilh (1910-1987) fut l’un des dramaturges les plus célèbres et les plus joués en son temps, en France comme à l’étranger. Paradoxalement, son succès n’a guère dépassé l’espace de la scène ni survécu à son auteur : Anouilh a longtemps été en butte à une désaffection de la part des institutions scolaires – l’université ne l’a guère accueilli en son sein et le lycée en a fait l’auteur d’une seule œuvre, Antigone1 – et son théâtre est tombé dans un relatif oubli2. C’est qu’Anouilh est victime d’une réputation de superficialité qu’il a lui-même contribué à créer par son mépris proclamé d’un théâtre trop sérieux ou intellectuel, par son appartenance revendiquée – et pourtant loin d’être évidente – au genre du boulevard3, par son goût mélangeant autodérision et provocation. Jugé trop peu profond pour les littéraires et pas assez théâtral pour les arts du spectacle, il est relégué au rang de figure un peu surannée de l’histoire littéraire, un auteur d’arrière-garde aux côtés de Gira...

Auteurs

Université Paris-Est Créteil
Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540