Desktop versionMobile version

Clandestinités urbaines

 | 
Sylvie Aprile
, 
Emmanuelle Retaillaud-Bajac

Première partie. Pratiques illégitimes et transgressives dans la ville

Une économie de l’ombre

La place de la clandestinité dans le petit commerce alimentaire lyonnais au xviie siècle

Anne Montenach

Index terms

Mots clés :

marginalité

Geographical index :

France

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book can also be purchased on the sites of partner bookstores, in PDF and ePub formats, if the publisher has opted for commercial distribution. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

Si le marché noir des années d’occupation1 ou le fonctionnement des économies souterraines contemporaines2 ont fait ces dernières années l’objet d’un certain nombre d’études, on a jusqu’ici assez peu exploré les rapports que le petit commerce urbain d’Ancien Régime entretient avec la clandestinité. Dans une ville en plein essor démographique3, où le xviie siècle apparaît comme le double moment d’une mise en ordre de l’espace urbain et d’un encadrement accru des pratiques professionnelles, se pose pourtant de manière essentielle la question de la réception de ces nouvelles normes qui visent à un « enfermement » à la fois spatial (dans les boutiques et les marchés) et institutionnel (au sein des communautés de métiers) des acteurs de l’échange. Particulièrement abondantes dans ce contexte, les sources de la pratique - qui se confondent souvent ici avec celles de la répression, des archives judiciaires aux procès-verbaux de police en passant par les registres d’infractions aux règlemen...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

This digital publication is the result of automatic optical character recognition.
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search