Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Gustave Kahn

 | 
Françoise Lucbert
, 
Richard Shryock

Cinquième partie. Un intellectuel dans son temps

Dreyfusismes

Le cas Gustave Kahn

Philippe Oriol

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La célèbre distinction entre dreyfusards, dreyfusistes et dreyfusiens est un mode de classement pratique, mais discutable, non seulement en ce qu’elle demeure imprécise mais surtout en ce qu’elle analyse l’engagement et les motivations d’engagements en fonction de critères pensés a posteriori et à partir de grilles de lectures qui nous renseignent souvent plus sur l’auteur de la grille lui-même et sur sa perception de l’événement que sur la réalité de l’engagement. Il est bien sûr évident qu’il n’y eut pas une sorte de dreyfusisme (ou de dreyfusardisme ou de dreyfusiennisme) mais qu’il y eut, sinon autant de dreyfusismes que de dreyfusards, assurément un grand nombre de dreyfusismes. Que peuvent avoir, en effet, de commun le socialiste Jean Jaurès et le conservateur Jules Cornély, le catholique Paul Viollet et l’anarchiste Sébastien Faure qui tous quatre défendirent Dreyfus ? Un combat, certes, un refus de l’injustice commise… mais au-delà ? Je ne pense pas qu’il soit raisonnable, p...

Auteur

Historien et directeur pédagogique du Centre d’études supérieures alternées en communication à Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment une Histoire de l’affaire Dreyfus dont le premier volume est sorti en 2008 chez Stock. Il a édité les écrits d’Alfred Dreyfus, en particulier ses Carnets (1899-1907). Après le procès de Rennes (Calmann-Lévy, 1998). Il a également publié plusieurs livres sur le mouvement ouvrier, de même qu’une biographie de Bernard Lazare (Stock, 2003).

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540