Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Gustave Kahn

 | 
Françoise Lucbert
, 
Richard Shryock

Première partie. Un écrivain engagé

« Le rêve est indistinct de la vie »

Engagements esthétiques et sociaux de Gustave Kahn

Françoise Lucbert et Richard Shryock

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire a principalement retenu Gustave Kahn pour sa contribution au symbolisme littéraire et pour son œuvre de critique d’art1. Or, c’est la nature même de son implication dans la vie culturelle de son époque qui fut exceptionnelle. Il est à cet égard légitime de comparer son parcours à celui des écrivains du XVIIIe siècle, en particulier Denis Diderot (pour qui Kahn avait du reste la plus grande admiration), qui surent s’illustrer à la fois comme hommes de lettres, critiques d’art et intellectuels.

Né à Metz en 1859, Gustave Kahn fut d’abord un auteur très fécond. Il publia plus de 50 ouvrages et le nombre de ses articles, contes ou poèmes, parus dans une quantité impressionnante de périodiques, est supérieur à 1 8002. Le rôle prépondérant qu’il joua dans les cercles symbolistes, notamment en fondant les revues La Vogue et Le Symboliste, le plaça au centre du réseau des jeunes écrivains des quinze dernières années du XIXe siècle. Pendant longtemps, les historiens de la littératu...

Auteurs

Professeure d’histoire de l’art au Département d’histoire de l’université Laval. Elle a organisé avec Richard Shryock l’exposition et le colloque Gustave Kahn (1859-1936), écrivain symboliste et critique d’art au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris. Auteure d’ouvrages et d’articles sur le symbolisme et le cubisme, elle a publié la synthèse Entre le voir et le dire. La critique d’art dans la presse symboliste en France de 1882 à 1906 (2005) et dirige une collection sur la critique d’art aux Presses universitaires de Rennes. Elle a assuré le commissariat scientifique d’expositions pour des musées en France, en Espagne et en Chine : La Section d’or 1912-1920-1925 (2000), Roger de La Fresnaye (1885-1925). Cubisme et tradition (2005) et Avion, aviateur, aviation. Cent ans de fascination pour la conquête de l’air (2008).
Professeur de littérature française aux États-Unis (Virginia Polytechnic Institute and State University – Virginia Tech). Il est l’auteur de deux ouvrages, dont un recueil de lettres reçues par Gustave et Rachel Kahn entre 1886 et 1934 (Nizet, 1996). Son « Archive virtuelle Gustave Kahn » met en ligne une grande partie de cette correspondance restée inédite. Il a organisé avec Françoise Lucbert l’exposition et le colloque Gustave Kahn (1859-1936), écrivain symboliste et critique d’art au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris. Il a publié plusieurs articles sur la politique du mouvement symboliste et il termine une monographie sur ce sujet. Publication récente : « Des vers anarchistes ? », Le Vers libre dans tous ses états. Histoire et poétique d’une forme (1886-1914), sous la direction de Catherine Boschian-Campaner, L’Harmattan, 2009.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540