Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Frédéric Plessis

 | 
Yann Mortelette

Cahiers d'illustrations

Texto completo

I. Photographie de Frédéric Plessis à son bureau, décembre 1936.

Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 17-19.

II. Manuscrit autographe du poème « Brest », recueilli dans La Couronne de lierre en 1921.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-107 (1).

III. Manuscrit autographe du poème « Brest », recueilli dans La Couronne de lierre en 1921.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-107 (2).

IV. Photographie de l’herbier fait par Frédéric Plessis et Anatole France au Mont-Dore en août 1875.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 19-24.

V. Manuscrit autographe du poème inédit « À Anatole France ».
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-238, entre f. 56 et f. 57.
Un autre poème portant le même titre se trouve dans La Lampe d’argile.

VI. Manuscrit autographe du poème inédit « À Leconte de Lisle » [1887].
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-212.

VII. Manuscrit autographe d’un « Sonnet anti-parnassien », recueilli sous le titre « À la Muse française. I » dans Gallica en 1904.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-204, f. 17.

VIII. Manuscrit autographe du poème « À Mélissa », recueilli dans La Lampe d’argile en 1887.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-238, f. 31.

IX. Photographie de la famille Plessis devant le manoir de Bény-sur-Mer. De gauche à droite : Michel (1892-1982), Marguerite (1888-1932), Mme Frédéric Plessis, née Berthe Le Carpentier (1864-1961), Édouard (1890-1974), Charlotte (1895-1977), Ludovic (1886-1916) et Frédéric Plessis (1851-1942).
Coll. Frédérique Ragon.

X. Emmanuel Lansyer, Falaises et mer haute au Ris (Douarnenez), soir du 16 septembre 1875, huile sur toile, 65 x 54 cm. Loches, Maison Lansyer ;
© F. Lauginie.
« Vous avez peint, d’ajonc et de genêt dorée, La falaise où le vent pousse un flot écumeux. »
(Frédéric Plessis, « Douarnenez », v. 3-4, poème de La Lampe d’argile dédié à Emmanuel Lansyer.)

XI. Emmanuel Lansyer, Chemin et lande en vue de Suciniou, près [de] Morlaix (Finistère), matin du 8 septembre 1875, huile sur toile, 40,6 x 27 cm. Loches, Maison Lansyer ;
© F. Lauginie.
« Le long de la Dour-duff, par ce matin tranquille,
Nous avons tous les deux marché dans la presqu’île,
Tenu l’étroit sentier, en septembre encor vert,
Puis tourné vers la lande et quitté le couvert. »
(Frédéric Plessis, « Suciniou », v. 59-62, poème de La Lampe d’argile dédié à José-Maria de Heredia, qui accueillit Plessis au manoir de Suciniou le 2 octobre 1875, après y avoir reçu Lansyer en septembre.)

XII. Manuscrit autographe, datant de 1917, du roman Caroline Gévrot (1923).
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 9-100.

XIII. Copie, par Berthe Plessis, du roman inédit Indépendante [1897].
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 9-213.

XIV. Carte postale ancienne du manoir de la famille Plessis à Bény-sur-Mer. Coll. privée. Construit par Jean-Baptiste Le Carpentier vers 1820, ce manoir appartint à sa petite-fille, Mme Frédéric Plessis, jusqu’à sa mort le 11 août 1961.

XV. Carte postale ancienne du château de Tournebu à Bény-sur-Mer.
Coll. Maëlle Venneuguès.

XVI. Photographie de Frédéric Plessis lors de la communion de sa petite-fille Frédérique, le 13 mai 1937.
Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 17-30.

Índice de ilustraciones

Leyenda I. Photographie de Frédéric Plessis à son bureau, décembre 1936.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-1.jpg
Archivo image/jpeg, 143k
Leyenda II. Manuscrit autographe du poème « Brest », recueilli dans La Couronne de lierre en 1921.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-107 (1).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-2.jpg
Archivo image/jpeg, 311k
Leyenda III. Manuscrit autographe du poème « Brest », recueilli dans La Couronne de lierre en 1921.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-107 (2).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-3.jpg
Archivo image/jpeg, 353k
Leyenda IV. Photographie de l’herbier fait par Frédéric Plessis et Anatole France au Mont-Dore en août 1875.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 19-24.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-4.jpg
Archivo image/jpeg, 215k
Leyenda V. Manuscrit autographe du poème inédit « À Anatole France ».Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-238, entre f. 56 et f. 57.Un autre poème portant le même titre se trouve dans La Lampe d’argile.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-5.jpg
Archivo image/jpeg, 330k
Leyenda VI. Manuscrit autographe du poème inédit « À Leconte de Lisle » [1887].Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-212.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-6.jpg
Archivo image/jpeg, 390k
Leyenda VII. Manuscrit autographe d’un « Sonnet anti-parnassien », recueilli sous le titre « À la Muse française. I » dans Gallica en 1904.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-204, f. 17.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-7.jpg
Archivo image/jpeg, 309k
Leyenda VIII. Manuscrit autographe du poème « À Mélissa », recueilli dans La Lampe d’argile en 1887.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 8-238, f. 31.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-8.jpg
Archivo image/jpeg, 289k
Leyenda IX. Photographie de la famille Plessis devant le manoir de Bény-sur-Mer. De gauche à droite : Michel (1892-1982), Marguerite (1888-1932), Mme Frédéric Plessis, née Berthe Le Carpentier (1864-1961), Édouard (1890-1974), Charlotte (1895-1977), Ludovic (1886-1916) et Frédéric Plessis (1851-1942).Coll. Frédérique Ragon.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-9.jpg
Archivo image/jpeg, 230k
Leyenda X. Emmanuel Lansyer, Falaises et mer haute au Ris (Douarnenez), soir du 16 septembre 1875, huile sur toile, 65 x 54 cm. Loches, Maison Lansyer ;© F. Lauginie.« Vous avez peint, d’ajonc et de genêt dorée, La falaise où le vent pousse un flot écumeux. »(Frédéric Plessis, « Douarnenez », v. 3-4, poème de La Lampe d’argile dédié à Emmanuel Lansyer.)
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-10.jpg
Archivo image/jpeg, 214k
Leyenda XI. Emmanuel Lansyer, Chemin et lande en vue de Suciniou, près [de] Morlaix (Finistère), matin du 8 septembre 1875, huile sur toile, 40,6 x 27 cm. Loches, Maison Lansyer ;© F. Lauginie.« Le long de la Dour-duff, par ce matin tranquille,Nous avons tous les deux marché dans la presqu’île,Tenu l’étroit sentier, en septembre encor vert,Puis tourné vers la lande et quitté le couvert. »(Frédéric Plessis, « Suciniou », v. 59-62, poème de La Lampe d’argile dédié à José-Maria de Heredia, qui accueillit Plessis au manoir de Suciniou le 2 octobre 1875, après y avoir reçu Lansyer en septembre.)
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-11.jpg
Archivo image/jpeg, 203k
Leyenda XII. Manuscrit autographe, datant de 1917, du roman Caroline Gévrot (1923).Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 9-100.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-12.jpg
Archivo image/jpeg, 303k
Leyenda XIII. Copie, par Berthe Plessis, du roman inédit Indépendante [1897].Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 9-213.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-13.jpg
Archivo image/jpeg, 310k
Leyenda XIV. Carte postale ancienne du manoir de la famille Plessis à Bény-sur-Mer. Coll. privée. Construit par Jean-Baptiste Le Carpentier vers 1820, ce manoir appartint à sa petite-fille, Mme Frédéric Plessis, jusqu’à sa mort le 11 août 1961.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-14.jpg
Archivo image/jpeg, 202k
Leyenda XV. Carte postale ancienne du château de Tournebu à Bény-sur-Mer.Coll. Maëlle Venneuguès.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-15.jpg
Archivo image/jpeg, 209k
Leyenda XVI. Photographie de Frédéric Plessis lors de la communion de sa petite-fille Frédérique, le 13 mai 1937.Bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, F PLE 17-30.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/56114/img-16.jpg
Archivo image/jpeg, 135k

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540