Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frédéric Plessis

 | 
Yann Mortelette

Bibliographie

Texte intégral

Œuvres poétiques

La Lampe d’argile. Poésies (1873-1886), Paris, Alphonse Lemerre, 1887. [Dépôt légal : 21 mars 1887 ; Bibliographie de la France : 9 avril 1887.]

Vesper. Poésies (1886-1896), Paris, Alphonse Lemerre, 1897. [Dépôt légal : 3 avril 1897 ; Bibliographie de la France : 17 avril 1897.]

Poésies complètes. La Lampe d’argile. Vesper. Gallica. (1873-1903), Paris, Albert Fontemoing, 1904. [Bibliographie de la France : 1er juillet 1905.]

La Couronne de lierre. Poésies. 1904-1920, Paris, Jouve, 1921. [Dépôt légal : 17 décembre 1921 ; Bibliographie de la France : 10 février 1922.]

La Couronne de lierre. Poésies. 1904-1934, nouvelle édition revue et augmentée, Paris, Éditions de la Revue des poètes, 1937. [Dépôt légal : 7 février 1938 ; Bibliographie de la France : 8 avril 1938.]

Œuvres romanesques

Angèle de Blindes, Paris, Alphonse Lemerre, 1897. [Dépôt légal : 9 décembre 1896 ; Bibliographie de la France : 26 décembre 1896.] Préoriginale dans la Revue des deux mondes, 15 juin 1896, p. 752-787 (chap. I à IV), 1er juillet 1896, p. 45-76 (chap. V à VIII), 15 juillet 1896, p. 277-310 (chap. IX à XI).

Le Mariage de Léonie, suivi de la nouvelle Le Psychologue, Paris, Armand Colin, 1897. [Bibliographie de la France : 8 janvier 1898.] Préoriginale dans la Revue pour les jeunes filles, 5 juin 1897, p. 1-18 (chap. I à III), 20 juin 1897, p. 138-153 (chap. IV à VI), 5 juillet 1897, p. 239-254 (chap. VII à IX), 20 juillet 1897, p. 373-391 (chap. X à XIII), 5 août 1897, p. 524-538 (chap. XIII [suite] à XV), 20 août 1897, p. 619-637 (chap. XV [suite] à XVIII).

Le Chemin montant. Roman, Paris, Albert Fontemoing, coll. « Minerva », [1902]. Préoriginale dans Minerva. Revue des lettres et des arts, t. II, 15 juin 1902, p. 481-507, t. III, 1er juillet 1902, p. 23-49, 15 juillet 1902, p. 189-216, 1er août 1902, p. 398-427, 15 août 1902, p. 533-553, t. IV, 1er septembre 1902, p. 91-114.

Saint-Exupère-les-Châsses, illustrations de J.-M. Breton, Paris, Maison de la Bonne Presse, 1911. [Dépôt légal : 29 janvier 1911 ; Bibliographie de la France : 1er mars 1912.] Préoriginale dans Le Mois littéraire et pittoresque, no 151, juillet 1911, p. 53-68 (chap. I à III), no 152, août 1911, p. 170-183 (chap. IV à V), no 153, septembre 1911, p. 305-323 (chap. VI à VIII), no 154, octobre 1911, p. 430-443 (chap. IX à X), no 155, novembre 1911, p. 550-566 (chap. XI à XIII), no 156, décembre 1911, p. 688-703 (chap. XIV à XVI). Réédition en quarante-neuf feuilletons dans L’Action française, 11, 12, 13, 14, 18, 19, 21, 22, 23, 24, 25, 28, 29, 31 mai, 1er, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 14, 17, 19, 20, 24, 26, 27, 28, 29 juin, 1er, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 11, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 20 juillet 1933.

Caroline Gévrot. Roman, Paris, Perrin, 1923. [Bibliographie de la France : 24 août 1923.] Préoriginale dans La Revue universelle, 1921, t. VI, p. 185-205, 314-337, 439-469, 569-590, 701-723, et t. VII, p. 70-89. Réédition en quarante et un feuilletons dans L’Action française, 1er, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 12, 13, 15, 17, 20, 21, 22, 26, 28, 29, 30, 31 janvier, 2, 3, 4, 6, 9, 11, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 21, 22, 23, 26, 28 février, 2 et 3 mars 1931.

Le Clos Varin, Paris, Éditions de la Vraie France, 1930. [Dépôt légal : 22 mai 1930 ; Bibliographie de la France : 19 septembre 1930.] Préoriginale dans La Revue universelle, 1925, t. XXII, p. 716-740, et t. XXIII, p. 80-109 et 186-219.

Muse de Follepensée. Roman, dans La Revue universelle, t. LV, no 15, 1er novembre 1933, p. 325-349 (chap. I à IV), no 16, 15 novembre 1933, p. 458-476 (chap. V à VII), no 17, 1er décembre 1933, p. 584-610 (chap. VIII à XII), et no 18, 15 décembre 1933, p. 713-733 (chap. XIII à XVI).

Rose et Rosine, roman publié en vingt-trois feuilletons dans L’Action française, 20, 21, 22, 23, 26, 28 février, 1er, 2, 4, 5, 6, 8, 10, 11, 12, 16, 19, 21, 22, 23, 24, 25 et 26 mars 1938.

Travaux d’érudition

Térence, Afri Adelphoe [Les Adelphes], texte latin publié, avec un commentaire explicatif et critique, par Frédéric Plessis, Paris, Klincksieck, 1884.

Frédéric Plessis, Études critiques sur Properce et ses élégies, Paris, Hachette, 1884.

Frédéric Plessis, Essai sur Calvus, Caen, F. Le Blanc-Hardel, 1885.

Hermann Bender, Histoire abrégée de la littérature romaine, trad. de l’allemand par Jules Vessereau, avec une introduction et des notes par Frédéric Plessis, Paris, Klincksieck, 1885.

Baebius Italicus, Italici Ilias latina, edidit, praefatus est, apparatu critico et indice locuplete instruxit Fridericus Plessis, Paris, Hachette, 1885.

Frédéric Plessis, Traité de métrique grecque et latine, Paris, Klincksieck, 1889. C. Licini Calvi reliquiae, édition complète des fragments et des témoignages, étude biographique et littéraire par Frédéric Plessis, Paris, Klincksieck, 1896.

Horace, Œuvres [texte latin], publiées avec une introduction philologique et littéraire et des notes par Frédéric Plessis et Paul Lejay, Paris, Hachette, 1903.

Poésie latine. Épitaphes, textes choisis et commentaires publiés par Frédéric Plessis, maître de conférences à l’École normale supérieure, avec le concours de Edm[ond] Eggli, H[enri] Focillon, M[aurice] Gautreau, St[éphane] Jolly, H[enry] de Péréra, A[lbert] Riemann, élèves de l’École normale supérieure, Paris, Albert Fontemoing, coll. « Minerva », 1905.

Frédéric Plessis, La Poésie latine. (De Livius Andronicus à Rutilius Namatianus), Paris, Klincksieck, 1909.

Virgile, Les Bucoliques, publiées avec une étude biographique et littéraire, une notice sur la métrique, des notes critiques, un index des noms propres et des notes explicatives par Frédéric Plessis, Paris, Hachette, 1913.

Horace, Odes, Épodes et Chant séculaire [texte latin], publiés par Frédéric Plessis, Paris, Hachette, 1924.

Préfaces

« À Maurice Morel. Pour son livre L’Âme de l’enfance » [poème], dans Maurice Morel, L’Âme de l’enfance, Paris, Perrin, 1906, p. 1-2.

« Ernest Prarond » [préface datée Paris, 6 juin 1913], dans Ernest Prarond, À l’entrée de la nuit. Derniers Vers, Abbeville, A. Lafosse, 1913, p. I-IV.

« Préface », suivie du poème « À Ernest Raynaud », dans Ernest Raynaud, « Les Bucoliques » et la « Copa » de Virgile, interprétées en vers français, Paris, Garnier, 1920, p. 9-11 et 13-14. Préface parue d’abord sous le titre « À propos des Bucoliques traduites en vers par Ernest Raynaud » dans La Revue contemporaine, nouvelle série, no 34, 25 octobre 1919, p. 57-58.

« Préface », dans Pierre d’Hérouville, À la campagne avec Virgile, Paris, Les Belles Lettres, « Collection d’études anciennes », 1930, p. I-II ; seconde édition revue et augmentée, Paris, Les Belles Lettres, « Collection d’études anciennes », 1930, p. V-VI.

Correspondance

Frédéric Plessis, Lettres à Anatole France, édition établie, présentée et annotée par Yann Mortelette et Maëlle Venneuguès, Paris, Honoré Champion, coll. « Bibliothèque des correspondances, mémoires et journaux », à paraître.

Études critiques

« Au jour le jour. Frédéric Plessis » [article signé « S. »], Journal des débats politiques et littéraires, 20 juin 1904, p. 1.

« Frédéric Plessis », dans Anthologie des poètes français contemporains. Le Parnasse et les écoles postérieures au Parnasse (1866-1909), éd. Gérard Walch, préf. de Sully Prudhomme, avec des notices biobibliographiques, Paris, Delagrave, et Leyde, Sijthoff, t. I, 1906, p. 497-508.

Pierre Audiat, « Du Parnasse au clocher de Bény. Le poète Frédéric Plessis », Revue Montalembert, 25 février 1909, p. 81-93.

Auguste Bailly, « Un poète de la beauté intérieure. La Couronne de lierre de Frédéric Plessis », Candide, 30 décembre 1937, p. 6.

Léon Barracand, « Livres nouveaux. Un roman de M. Frédéric Plessis [Angèle de Blindes] », Revue politique et littéraire. Revue bleue, t. VII, no 6, 6 février 1897, p. 182-186.

Charles Chassé, « Visites. Chez Frédéric Plessis poète brestois. (Premier article) », La Dépêche de Brest et de l’Ouest, 13 janvier 1938, p. 1 ; « Visites. Chez Frédéric Plessis poète brestois. (Dernier article) », ibid., 14 janvier 1938, p. 1-2 ; « Le Centenaire du Brestois Frédéric Plessis célébré à l’Institut catholique de Paris », Le Télégramme de Brest et de l’Ouest, 10 décembre 1951, p. 3.

François Coppée, « Trois Poètes » [Charles de Pomairols, Frédéric Plessis et Léon Gauthier-Ferrières], Le Correspondant, t. CCXVII, 25 octobre 1904, p. 209-222 (p. 214-219 sur Frédéric Plessis).

Raymond Cortat, « Chronique littéraire. La Couronne de lierre. Poésies de Frédéric Plessis » [sur Plessis, Nolhac et l’Auvergne], L’Union républicaine [Aurillac], 17 novembre 1937.

Gaston Deschamps, « La Vie littéraire. Le Coin des poètes. M. Frédéric Plessis. (La Lampe d’argile. – Vesper) », Le Temps, 24 octobre 1897, p. 2.

Auguste Dupouy, « Deux Maîtres » [parallèle entre Vestigia flammae d’Henri de Régnier et La Couronne de lierre de Frédéric Plessis], La Démocratie nouvelle, 18 décembre 1921 ; [compte rendu de Caroline Gévrot], ibid., 24 mars 1923 ; « Le Portrait du mois : Frédéric Plessis », Bretagne, no 156, janvier 1938, p. 3 ; « Le Centenaire d’un grand Brestois. Frédéric Plessis », Le Télégramme de Brest et de l’Ouest, 3-4 février 1951, p. 3 ; « Entre les murs de Brest un poète était né », ibid., 2 février 1962, p. 5.

Jean-Pierre Dupouy, « Frédéric Plessis (1851-1942) », Les Cahiers de l’Iroise, octobre 2002, no 194, p. 11-12.

J[ean] Ernest-Charles, « Frédéric Plessis » [candidat à l’Académie française], Gil Blas, 2 novembre 1908, p. 1.

Charles Foley, « La Semaine littéraire. Poésies. I » [compte rendu des Poésies complètes de Plessis], L’Écho de Paris, 22 août 1904, p. 2.

Anatole France, « Trois Poètes. Sully Prudhomme. François Coppée. Frédéric Plessis », La Vie littéraire, première série, Paris, Calmann Lévy, 1888, p. 155-166 (p. 164-166 sur Plessis).

É[mile] Haguenin, « Frédéric Plessis », Deutsche Literaturzeitung, no 24, 18 juin 1904, col. 1501-1502.

P[ierre] d’Hérouville, « Frédéric Plessis (1851-1942) Breton de Rome. Philologue, latiniste, professeur. À propos d’un centenaire (1851-1951) » [texte du discours prononcé à l’Institut catholique de Paris le 9 décembre 1951], Annales de Bretagne. Revue publiée par la faculté des lettres de Rennes, t. LIX, 1952, p. 15-27.

Eugène Langevin, [compte rendu de Caroline Gévrot], La Revue française, 27 janvier 1924, p. 83.

Gustave Lanson, « Frédéric Plessis. Vesper », Revue universitaire, 1897 [article conservé dans le fonds Plessis de la bibliothèque municipale de Brest sous la cote F PLE 8-280] ; « Frédéric Plessis. – Poésies complètes : La Lampe d’argile, Vesper, Gallica », ibid., 15 octobre 1904 [bibliothèque municipale de Brest, fonds Plessis, cote F PLE 8-293].

Bernard Latzarus, « Écrivains provinciaux. M. Frédéric Plessis », Le Berry [Châteauroux], 12 avril 1913.

Anatole Le Braz, « Frédéric Plessis », Journal des débats politiques et littéraires, 18 septembre 1897, p. 1.

E[ugène] Ledrain, « Poésies complètes de Frédéric Plessis », L’Illustration, 18 juin 1904.

Charles Le Goffic, « Les Livres. Poésie. Poésies complètes (La Lampe d’argile ; Vesper ; Gallica) par M. Frédéric Plessis », Revue universelle. Recueil documentaire universel et illustré [Paris, Librairie Larousse], no 132, 1905, p. 239-240 ; article repris en partie dans « Un Breton citoyen de Rome (Frédéric Plessis) », L’Âme bretonne, troisième série, Paris, Honoré Champion, 1910, p. 180-187 ; rééd. Cressé, Éditions des Régionalismes, 2011, p. 97-101.

Charles Maurras, « Une revue de l’esprit français [La Revue universelle]. À propos de son numéro du 15 décembre [1921] », L’Action française, 17 décembre 1921, p. 1 ; « Le Poète Frédéric Plessis », ibid., 21-22 février 1942, p. 2 ; « Frédéric Plessis. Humanisme et humanité », ibid., 23 février 1942, p. 2 ; « Frédéric Plessis », ibid., 24 février 1942, p. 2 ; « Frédéric Plessis », ibid., 25 février 1942, p. 2 ; « Une lettre de Charles Maurras à Henry Bordeaux [datée de l’Hôtel-Dieu de Troyes, 30 novembre 1951, et lue lors de l’hommage rendu à Plessis à l’Institut catholique de Paris, le 9 décembre 1951] », Aspects de la France, 14 décembre 1951, p. 3.

Yann Mortelette, Histoire du Parnasse, Paris, Fayard, 2005, [voir l’entrée « Frédéric Plessis » dans l’index].

Jean Ollivier, « Un poète brestois. Frédéric Plessis », Le Télégramme de Brest et de l’Ouest, 24 juillet 1967, p. 9.

Henri Onfroy, « Deux Romans de M. Frédéric Plessis. Le Chemin montant et Angèle de Blindes », Le Carnet historique et littéraire, novembre 1902, p. 219-224. Orion [pseudonyme d’Eugène Marsan], « Les Derniers Poèmes de Frédéric Plessis », L’Action française, 6 décembre 1937, p. 4.

Henri-Ch[arles] d’Osmons, « Les Contemporains. Études documentaires mensuelles. Plessis (Frédéric) », La Revue contemporaine, nouvelle série, no 34, 25 octobre 1919, p. 64.

Maurice Rat, « Les Poèmes et les élégies de M. Frédéric Plessis », La Muse française, 15 avril 1936, p. 157-164 ; « La Couronne de lierre [de Frédéric Plessis] », L’Écho de Paris, 6 janvier 1938, p. 1.

Gaëtan Sanvoisin, « Le Nouveau Doyen des poètes français », Le Figaro, 19 décembre 1937.

Maurice Souriau, « Chronique littéraire. Bretagne et Normandie » [évocation de la carrière universitaire de Plessis et compte rendu de ses Poésies complètes], Le Calvados [Caen], 3 septembre 1904 ; « Frédéric Plessis » dans Histoire du Parnasse, Paris, Spes, 1929, p. 443-452.

André Thérive [pseudonyme de Roger Puthoste], « Les Livres. Frédéric Plessis. La Couronne de lierre », Le Temps, 24 février 1938, p. 3.

Pierre Tuc, « Frédéric Plessis », L’Action française, 8 janvier, 17 janvier et 11 mai 1938, p. 5.

A[lexandre] Verchin, « Ceux de chez nous » [compte rendu de Vesper], L’Express [Brest], 18 mars 1898 ; article recueilli sous le titre « Frédéric Plessis » dans Croquis bretons, Paris, Paul Ollendorff, 1898, p. 149-156.

La Voie ordinaire, « Échos. Un poète patriote [Frédéric Plessis] », L’Humanité. Journal socialiste quotidien, 4 juin 1904, p. 1.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540