Version classiqueVersion mobile

Corps et encyclopédies

 | 
Denis Hüe
, 
Jérôme de Gramont
, 
Bernard Baillaud

Le corps médical

Bien-être du corps et salut de l’âme dans le Livre de Sidrac le philosophe (fin xiiie siècle)

Chantal Connochie-Bourgne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette étude porte sur une encyclopédie dialoguée de la fin du XIIIe siècle, Le Livre de Sidrac le philosophe ou La Fontaine de toutes sciences1. Il peut paraître quelque peu incongru de rechercher une image valorisante du corps et un éloge du bien-être corporel dans une œuvre de ce type dont le but est d’ordinaire de conduire le lectorat à ne pas vivre selon la chair, qui est peccamineuse, mais selon l’esprit. Cependant, d’une part le public laïc auquel est adressé ce livre de vulgarisation du savoir, qui se lit comme un manuel du bien vivre, et d’autre part l’époque à laquelle cet ouvrage est produit expliquent largement que le discours sur le corps soit moins coercitif qu’on l’attendrait. La curiosité pour le corps et le soin qu’on prend de lui y sont déculpabilisés avec application. Karin Ueltschi, analysant les rapports entre morale et savoir dans la littérature didactique, plus précisément dans les encyclopédies, parle d’une « nouvelle liberté d’attitude2 » ; elle montre que « ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search