Version classiqueVersion mobile

Corps et encyclopédies

 | 
Denis Hüe
, 
Jérôme de Gramont
, 
Bernard Baillaud

Corps et écritures

Le corps, révélateur incontournable de l’être chez Madame de Ségur

Bernard Derivry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une Bibliothèque qui se dit Rose annonce, à l’image des baigneurs en celluloïd de notre enfance, quelque chose d’à moitié transparent au travers duquel le regard passerait, des êtres asexués dont on oublierait qu’ils ont un corps, quelque chose de fade, niant les fonctions élémentaires. Mme de Ségur1, qui paraît dans la Bibliothèque Rose, casse cette vision d’une littérature enfantine édulcorée et mièvre. Ses œuvres sont des romans d’apprentissage qui interviendraient dans le cadre d’une sélection, dans le but d’aboutir à des communautés de cœur. Il y a non seulement éducation du corps, de ce qui serait un simple éveil de ce corps, mais éducation par le corps, médiateur incontournable qui permet l’acceptation ou l’élimination dans le groupe. Le corps nous donne à voir soit les progrès, soit les échecs des individus. Sa présence est très dense chez une auteure, dont le réalisme ne nous épargnera éventuellement aucun détail, si nécessaire, dans les situations les plus variées, des plu...

Auteur

Amis de la Comtesse de Ségur

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search