Desktop versionMobile version

Corps et encyclopédies

 | 
Denis Hüe
, 
Jérôme de Gramont
, 
Bernard Baillaud

Le corps philosophique

La plus petite œuvre du corps

Jérôme de Gramont

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book will also be available to buy in PDF and ePub formats on the websites of our partner bookstores. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

« - La couleur n’est pas au dehors. Elle est en soi. Seule la lumière est dehors, dit-il. Que vois-tu ? – Rien. Les yeux fermés, je ne vois que du noir. Pas vous ? – Non, répondit Soseki. Je vois encore le bleu des grenouilles et le jaune du ciel. Alors, qui de nous deux est le plus aveugle ? » (Maxence Fermine, Neige, Paris, 2001, p. 47)

« Le regard porte les choses qu’il voit comme l’air porte l’aile de l’oiseau » (Bernard Noël, Journal du regard, Paris, 1988, p. 122)

« Que je vois, est-ce pour moi une chose bien connue ? » (Ludwig Wittgenstein, Remarques sur les couleurs III. 329)

Il est des préfaces qui sont de bonne lecture – le Discours préliminaire de l’Encyclopédie de d’Alembert est de celles-là. Il est des cercles qu’il faut ouvrir par un point plutôt que d’autres. Il n’y a pas d’ordre pour ouvrir un dictionnaire, sauf sa toute première page, où le projet s’énonce. Ouvrons donc d’Alembert, là où pour nous lecteurs commence son entreprise : « L’Encyclopédie que nous présentons ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search