Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Continuité, classicisme, conservatisme dans les littératures postcoloniales

 | 
Cécile Girardin
, 
Philip Whyte

Quatrième partie. Lectures à contre-courant : le miroir de l'Occident

Chapitre XVI. Tradition et déclin dans Solomon Gursky Was Here de Mordecai Richler

André Dodeman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ecrivain issu du quartier juif de Montréal – ville qui fera d’ailleurs l’objet d’un grand nombre de romans pendant la seconde moitié du XXe siècle – Mordecai Richler s’est souvent senti tiraillé entre le respect pour une tradition juive longue de plusieurs millénaires et le désir d’échapper à ses forces d’attraction. Ses romans regorgent de personnages situés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la communauté diasporique juive. Solomon Gursky Was Here (1989) s’inscrit dans une tradition littéraire associant le roman d’apprentissage, la biographie et la saga familiale, bien qu’il se distingue des autres romans de l’auteur par la complexité de sa structure, le réalisme merveilleux et la porosité des frontières entre l’histoire et la fiction, l’un des traits caractéristiques de la métafiction historiographique1. Solomon Gursky Was Here respecte une tradition de la saga familiale qui traite de la naissance, de l’ascension et du déclin d’une famille. Dans Les Cinq paradoxes de la...

Auteur

Université Grenoble Alpes, CEMRA, F-38041

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540