Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Continuité, classicisme, conservatisme dans les littératures postcoloniales

 | 
Cécile Girardin
, 
Philip Whyte

Quatrième partie. Lectures à contre-courant : le miroir de l'Occident

Lectures à contre-courant : le miroir de l'Occident

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les littératures postcoloniales offrent un terreau fertile pour penser le contemporain, en particulier l’Occident contemporain. Le changement de perspective qu’elles proposent fait bouger les lignes, notamment dans la façon dont l’Occident se représente. Ainsi cette dernière partie analyse comment les représentations circulent en créant des ondes de choc. Les chapitres qui suivent se présentent comme des études qui testent les théories postcoloniales en partant de cas particuliers : ils placent le politique au centre de la critique littéraire, en procédant notamment à des questionnements sur l’identité dans un contexte mondialisé. Chaque cas envisagé (les représentations du 11-Septembre, le cas Rushdie, le multiculturalisme canadien, le marxisme de Stuart Hall) constitue un problème posé aux études postcoloniales aujourd’hui.

Silvia Albertazzi procède à l’analyse de trois romans qui abordent la question du 11-Septembre vue du Pakistan (The Reluctant Fundamentalist, de Mohsin Hamid), ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540