Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cocteau journaliste

 | 
Pierre-Marie Héron
, 
Marie-Ève Thérenty

Deuxieme partie. Le réel et ses questions

La séquence asiatique de Mon premier voyage : croisière vers le peu de réalité

Michel Collomb

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’itinéraire du tour du monde de Cocteau, la traversée du Golfe du Bengale, succédant aux mondanités de l’étape égyptienne et au survol ferroviaire du continent indien, marque le moment où Cocteau se confronte véritablement à l’étranger et ne dispose plus de ses repères culturels habituels. Cette séquence asiatique commence à l’arrivée de Cocteau et de son ami en Birmanie, dont ils visitent la capitale Rangoon, du dimanche 20 avril au mercredi 22 avril 1936, et s’achève lorsqu’ils quittent Singapour le 4 mai, pour gagner Hong-Kong. La Birmanie, l’île de Penang, la Malaisie et Singapour sont alors des territoires sous domination britannique, où la France n’exerce aucune influence. Si, en Égypte, il y avait encore eu des consuls à visiter et des hommages à recevoir, une fois passé le canal de Suez, les voyageurs n’ont plus d’obligations protocolaires et peuvent jouir d’un incognito presque complet. L’Asie du Sud-Est n’occupe que deux petites semaines de leur course autour de la t...

Auteur

Université Paul-Valéry Montpellier 3, centre de recherche Rirra 21 (EA 4209)

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540