Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cocteau journaliste

 | 
Pierre-Marie Héron
, 
Marie-Ève Thérenty

Cocteau journaliste : pièce en trois actes

Pierre-Marie Héron et Marie-Ève Thérenty

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« J’écrivis un mot très dur et très méprisant à Cocteau ; c’était dans le ton : Puisque vous voilà devenu journaliste ; et je le priai de ne plus jamais prononcer mon nom. » On est le 31 mars 1919, jour où commence à paraître dans Paris-Midi l’alerte et brillante série Carte blanche, première collaboration suivie de Cocteau à la grande presse. Ironie de l’Histoire, l’auteur de ce mot de rupture, Louis Aragon, va lui-même exercer sans discontinuer pendant plus de quarante ans, après un intermède de deux mois en 1923 à Paris-Journal, ce métier tant décrié de journaliste, du bas de l’échelle en 1933, comme fait-diversier dans L’Humanité, en haut à partir de 1937, comme directeur de Ce soir puis en 1953 des Lettres françaises1. Et l’activité de presse, pomme de discorde entre les deux poètes à la fin de la première guerre mondiale, sera à la veille de la seconde le terrain de leur réconciliation, et d’une collaboration extrêmement régulière durant les années Cinquante. À vrai dire, Arag...

Auteurs

Université Paul-Valéry Montpellier 3, centre de recherche Rirra 21 (EA 4209)
Université Paul-Valéry Montpellier 3, centre de recherche Rirra 21 (EA 4209)

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540