Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'autoportrait dans la littérature française

 | 
Élisabeth Gaucher-Rémond
, 
Jean Garapon

Ouverture

Quelques réflexions sur l’émergence d’une pratique

Frédéric Le Blay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vous êtes assemblés pour parler de littérature mais l’intitulé du colloque qui vous réunit parle « d’autoportrait ». Cela n’a sur le fond rien de paradoxal mais un jugement a priori aurait sans doute attendu le terme d’autobiographie. L’illustration du programme de cette rencontre choisit d’ailleurs d’inscrire le thème étudié dans un champ qui n’est pas celui du discours et du texte mais celui de l’image et des arts figurés : sur cette miniature du Moyen Âge, une femme est assise et contemple son reflet dans un miroir à main. Je n’ai évidemment pas à essayer de retracer ce qu’a pu être le cheminement de la pensée des organisateurs de ce colloque pour parvenir à cet intitulé. Le terme d’autoportrait s’est-il d’emblée et tout naturellement imposé à eux ou bien fut-il le résultat de multiples hésitations et remaniements ? Je vais simplement vous faire part des quelques réflexions que ce choix, qui est à mon avis le bon, me suggère.

En posant la notion d’autoportrait et non celle d’autob...

Auteur

Maître de conférences de Langue et Littérature latines, est spécialiste de la pensée scientifique et des savoirs de l’Antiquité, qu’il étudie dans leurs relations avec les doctrines philosophiques (épicurisme, stoïcisme en particulier). Dans le cadre de ses travaux sur la pensée médicale, il s’est penché sur l’émergence de la notion d’individu aux premiers siècles de l’ère chrétienne.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540