Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'autoportrait dans la littérature française

 | 
Élisabeth Gaucher-Rémond
, 
Jean Garapon

Avant-propos

Élisabeth Gaucher-Rémond et Jean Garapon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le présent volume réunit les actes, qui voient enfin le jour, d’un colloque tenu à Nantes en février 2009. Nous avions décidé, au sein de notre laboratoire nantais devenu à présent L’AMo, et dirigé alors par Philippe Forest, d’organiser deux rencontres sur le thème très large de l’autoportrait en littérature. La première, en décembre 2008, était consacrée à la période moderne et contemporaine, depuis le Romantisme et Musset, jusqu’à Ionesco, Marguerite Yourcenar, Michel Leiris ou encore Annie Ernaux, qui venait de publier son livre si novateur (Les Années). La journée avait été introduite par une belle communication de Michel Beaujour qui rappelait l’exemple fondateur entre tous, à l’aube de la modernité, sur cette notion comme sur beaucoup d’autres liées à l’intimité, de Montaigne et de ses Essais. Mais cet écrivain, nous le savons, ne cesse d’avouer sa dette envers les littératures antiques, parfois aussi envers celles de son siècle. S’il se proclame le premier à partir en quête d...

Auteurs

Professeur à l’université de Nantes, directrice du laboratoire L’AMo, enseigne la langue et la littérature françaises médiévales. Ses recherches portent principalement sur les questions de la représentation de l’individu (La Biographie chevaleresque (XIIIe-XVe siècle), Paris, Champion, 1994), les interférences entre le réel et l’imaginaire, le rapport entre l’histoire et la fiction (légendes de Robert le Diable, Richard sans Peur), et plus particulièrement, à l’heure actuelle, l’autoportrait. Elle assure la codirection de la collection Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge (Paris, Éditions Honoré Champion).
Professeur émérite à l’université de Nantes, a consacré ses recherches aux mémoires d’Ancien Régime, notamment à Mlle de Montpensier, sujet de sa thèse, mais aussi à Retz et à Saint-Simon. Ses travaux ont également porté sur la littérature romanesque, notamment féminine, du XVIIe siècle. Il a longtemps animé à Nantes une équipe de recherche sur les Mémoires d’Ancien Régime. Toujours membre de L’AMo, il est à présent secrétaire général de la Société Saint-Simon.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540