Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L'autoportrait dans la littérature française

 | 
Élisabeth Gaucher-Rémond
, 
Jean Garapon

Indice dei contenuti

Élisabeth Gaucher-Rémond e Jean Garapon

Avant-propos

Pluralité d’esquisses pour un autoportrait
Pluralité des genres pour un autoportrait
Pluralité des univers favorables à l’autoportrait

Première partie. Pluralité d'esquisses pour un autoportrait

Liliane Dulac e Christine Reno

Les autoportraits de Christine de Pizan

Les Cent Ballades comme autoportrait
Autobiographie et autoportrait : Christine travaillant dans sa petite « estude »
Le Chemin de long estude, la Mutacion et l’Advision : les grands récits allégoriques comme autoportraits de Christine
Quelques avantages d’une autre définition de l’autoportrait, comme genre essentiellement non narratif : la représentation discrète de Christine dans ses traités didactiques

Première partie. Pluralité d'esquisses pour un autoportrait

Catherine Magnien-Simonin

Les bibliographes François Grudé dit de la Croix du Maine (1552-1592) et Antoine du Verdier (1544-1600), autobibliographes et autoportraitistes

« Je m’enregistre icy »
Du Verdier entre modestie et parade
L’esquive de La Croix du Maine
Florence Orwat

Le Page disgracié ou le portrait d’un artiste en enfant et très jeune homme

Enjeux de lecture

Le Page disgracié et la question du genre
Autoportrait et fabrique de l’image : les leçons du Page

Résumés

Florence Bouchet – Introspection et diffraction : les autoportraits de René d’Anjou, entre allégorie et arts figurés
Agnès Cousson – L’autoportrait dans la Relation de captivité d’Angélique de Saint-Jean Arnauld d’Andilly
Jean Devaux – Autoportrait d’un homme d’armes bourguignon : les Mémoires militaires de Fery de Guyon
Jean Dufournet – L’autoportrait de Commynes dans ses Mémoires
Liliane Dulac et Christine Reno – Les autoportraits de Christine de Pizan
Jean-Pierre Dupouy – L’autoportrait dans l’épitaphe de l’auteur : l’exemple d’Étienne Pasquier
Catherine Emerson – Les illustrations du Chevalier délibéré : autoportrait ou création de personnage ?
Gérard Gros – Le « gros bailli d’Auxerre » : autoportrait de Jean Régnier à l’automne et à l’hiver de sa vie (1433-1463)
Didier Lechat – Les démons familiers de Froissart, ou les éclairages croisés de la fable et de l’histoire
Catherine Magnien-Simonin – Les bibliographes François Grudé dit de la Croix du Maine (1552-1592) et Antoine du Verdier (1544-1600), autobibliographes et autoportraitistes
Florence OrwatLe Page disgracié ou le portrait d’un artiste en enfant et très jeune homme. Enjeux de lecture
Charles-Olivier Stiker-Métral – Pratiques littéraires, pratiques sociales, pratiques de soi : les autoportraits mondains dans les recueils de 1659