Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'atelier de Louis Guilloux

 | 
Madeleine Frédéric
, 
Michèle Touret

Deuxième section. Le goût du romanesque

Le Pain des rêves ou la tentation du romanesque inavouable

Alexandra Vasic

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Je pense qu’on n’écrit pas pour dire mais pour cacher. […] Que très souvent un livre avoué est le paravent d’autre chose qu’on tait… », lit-on sous la plume de Louis Guilloux dans Absent de Paris1. L’on reconnaît ici la pudeur de l’écrivain qui est resté, sa vie durant, aussi discret que secret. Lui qui n’a cessé de « rendre compte » de l’injustice, de l’incidence tragique de l’Histoire sur les « destins sans noblesse », s’est toujours dérobé au dévoilement inaugural à toute entreprise autobiographique. L’Herbe d’oubli ne sera pas publié du vivant de l’auteur ; en revanche, deux récits d’enfance, La Maison du peuple et Le Pain des rêves, ponctuent son œuvre à quinze ans d’intervalle.

La présence de ces deux variantes est pour le moins insolite dans l’œuvre de l’écrivain. La réécriture n’est pas une redite mais un artefact poétique à part entière. Reste à savoir ce qui a motivé le projet de réécriture. Pourquoi revenir au récit d’enfance, réaffirmer son appartenance à la classe popu...

Auteur

Alexandra Vasic, PRAG à l’IUT de Villetaneuse, est agrégée de lettres modernes, doctorante à Paris III sous la direction de Jean-Yves Guérin. : « Tentation et déni du romanesque dans l’œuvre de Louis Guilloux », « Figures du militant dans Le Jeu de patience de Louis Guilloux », in Jean-Yves Guérin (dir.), Fiction et engagement. La représentation du parti et du militant dans le roman et le théâtre du XXe siècle, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2008, p. 203-215 ; « Louis Guilloux », « Les Muets d’Albert Camus », « Le Salon de lecture », « La condition ouvrière », in Jean-Yves Guérin (dir.), Dictionnaire Camus, Ed. Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2009. À paraître « Une petite histoire du Jeu de patience où “rien n’arrive, tout se passe” », in Luc Ruiz (dir.), Romanesques no 6, « Antiromanesques », Amiens, co-édition Encrage Université/CERR.

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540