Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'atelier de Louis Guilloux

 | 
Madeleine Frédéric
, 
Michèle Touret

Première section. Le travail du romanesque

La description dans La Maison du peuple : du thétique à l’éthique

Madeleine Frédéric

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un début in medias res

Le décor est planté dès le premier chapitre. Dans l’ombre portée du modèle balzacien, tout est déjà en place : le logis familial, le lieu de travail du père, le contexte historico-social :

À cette époque les idées nouvelles commençaient à se répandre chez les ouvriers, surtout chez les jeunes, et l’on parlait déjà du docteur Rébal, qui venait de fonder son journal Le Renouveau. (20)

Et jusqu’à l’anticipation de la suite, sous forme d’une prédiction mise dans la bouche du grand-père :

Laisse la politique tranquille, disait-il. Ton docteur Rébal te fera du tort. Quand on a trois gosses à élever, il ne faut pas se mettre le monde à dos. (21)

Pourtant le récit dysfonctionne en plus d’un point par rapport au modèle classique. Il s’ouvre par une formule quasi anaphorique : « Après les malheurs du début », qui renvoie à un avant pour le moins insolite, dès lors que La Maison du peuple est le premier ouvrage publié par l’auteur. De malheurs il ne sera question que dans Ang...

Auteur

Professeur à l’Université libre de Bruxelles, enseigne la stylistique et la littérature française contemporaine. Ses recherches portent principalement sur la littérature québécoise, l’histoire culturelle, la poésie française, ainsi que sur les écrivains et la guerre (guerre de 14-18 et guerre d’Espagne). Au nombre de ses publications, on retiendra notamment : La Répétition et ses structures dans l’œuvre poétique de Saint-John Perse, 1984 ; La Répétition. Étude linguistique et rhétorique, 1985 ; La Styliste française en mutation, 1997 ; sur le Canada, Polyphonie québécoise, 2005 ; Montréal, mégalopole littéraire, 1992 ; Entre l’histoire et le roman ; la littérature personnelle, 1992.

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540