Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'atelier de Louis Guilloux

 | 
Madeleine Frédéric
, 
Michèle Touret

Deuxième section. Réflexions sur le métier

Dialoguer avec Palante

Gérard Poulouin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On sait combien Georges Palante a compté dans la formation intellectuelle de Louis Guilloux. Ce professeur de philosophie du Lycée de Saint-Brieuc, Guilloux l’a fréquenté, a correspondu avec lui. Tous deux étaient devenus amis en 19161.

Guilloux a pieusement conservé les lettres de Palante. Ce sont de simples mots rédigés par Palante, alors à Hillion, à La Grandville, à Iffiniac, à l’adresse de Louis Guilloux, pour commander de l’huile, des médicaments, « un petit pain frais de 6 livres2 », lui emprunter des livres ; puis des lettres amicales adressées à l’ami briochin devenu parisien. Palante regrette les « bonnes causeries d’antan », il poursuit :

Je sais du moins, mon cher ami, que votre affection me survit. Chaque ligne de votre lettre me la rend sensible et présente. Et vous ne doutez pas non plus de celle que vous porte à jamais votre vieil ami3.

Les échanges sont parfois savants. Ils peuvent renvoyer à une culture commune. Un exemple : ce passage d’une lettre de Palante à Guillo...

Auteur

Enseignant à l’université de Caen Basse-Normandie (UCBN) et membre de l’équipe de recherche LASLAR. Quelques publications : « Le ciel et l’horizon humain » in N. Dodille et M.-F. Ionesco (dir.), Lire, jouer Ionesco, Les Solitaires intempestifs, 2010, p. 393-417 ; « Dreyfus, Marchand et l’Allemagne » in J.-C. Larrat et G. Poulouin (dir.), Modernité de Remy de Gourmont, Presses universitaires de Caen, 2010, p. 239-268 ; « Alain Girard, l’ami des livres » in S. Fabrizio-Costa (dir.), Autour du livre italien en Normandie, Peter Lang, 2011, p. 8-23.

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540