Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Capitalismes asiatiques

 | 
Akinori Isogai
, 
Hiroyasu Uemura
, 
Robert Boyer

Analyse des conditions d’une intégration monétaire : Asie et Europe

L’intégration ou la coordination monétaire sont-elles possibles, au vu de l’hétérogénéité des pays asiatiques ?

Se-Eun Jeong, Jacques Mazier et Sophie Saglio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’intégration monétaire en Asie du Sud-Est a une longue histoire. La crise asiatique de 1997 a mis en avant les limites d’une simple politique d’ancrage sur le dollar et d’une intégration régionale dictée par les seules règles du marché en l’absence d’institutions officielles. De nombreux efforts ont été déployés au cours des années 2000 pour améliorer la coopération monétaire et financière au niveau régional, notamment avec l’Initiative de Chiang Mai et l’Initiative des marchés obligataires asiatiques. Les résultats ont été limités en raison des problèmes politiques principalement issus de la rivalité entre la Chine et le Japon. La crise financière actuelle a de nouveau mis en lumière les questions de coopération monétaire au niveau régional, alors que le déclin de la position des États-Unis et la montée de la Chine créaient un nouveau contexte au niveau mondial. En raison de la forte hétérogénéité des pays asiatiques, il semble nécessaire de préserver une possibilité d...

Auteurs

Professeure en économie à la Faculté d’économie de l’université nationale de Chungnam en Corée du Sud. Elle a obtenu son doctorat en économie à l’université Paris-Nord en 2003. Elle a travaillé à l’Institut de recherche économique LG et à l’Institut de développement de Séoul avant de travailler à l’université nationale de Chungnam en 2004. Elle est spécialisée en économie internationale, notamment dans les déséquilibres mondiaux, l’intégration économique et les politiques de change.
Professeur en économie à l’université de Paris 13 depuis 1983 et chercheur au CEPN-CNRS. Il fut auparavant professeur à l’université de Rennes 1 et a travaillé à la Direction de la prévision au ministère des Finances, puis au Commissariat au Plan. Il est spécialisé en macro-économie internationale, politique économique européenne et en intégration régionale.
Chercheuse au LED et maître de conférences en économie à l’université de Paris 8 depuis 2007. Elle a obtenu un doctorat en économie à Paris 13 en 2004. Ses domaines de spécialité sont l’intégration monétaire européenne, l’intégration de l’Asie orientale et les régimes de change.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540