Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Capitalismes asiatiques

 | 
Akinori Isogai
, 
Hiroyasu Uemura
, 
Robert Boyer

Le régime de croissance chinois : porté par l’exportation ou par l’investissement ?

Les liens internationaux de l’industrie chinoise et les multinationales japonaises

Évolution des interdépendances et des coordinations industrielles

Jian Wang, Nagendra Shrestha et Hiroyasu Uemura

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

À partir des années 1990, la « division internationale de la production » (la fragmentation des processus de production et des chaînes de valeur) des capitalismes asiatiques s’est développée de façon extrêmement rapide. Les multinationales ont joué un rôle important dans les processus de mondialisation et d’intégration économique régionale (Coriat et al., 20061). Les activités et les investissements directs à l’étranger (IDE) des multinationales japonaises ont particulièrement aidé à créer des relations productives internationales, favorisant ainsi l’intégration économique en Asie orientale. Grâce à leur participation à la division internationale de la production en Asie orientale, les capitalismes asiatiques ont connu une croissance économique très dynamique. Cependant, la crise des subprimes a provoqué un important déclin économique mondial en 2008. La réduction significative des exportations, conséquence d’une baisse de la demande des importations des États-Unis et de...

Auteurs

Chercheur en économie à l’université Southern Cross en Australie et a obtenu son doctorat en économie à l’université nationale de Yokohama. Parmi ses nombreux domaines de recherche, se trouvent le commerce international, les investissements directs à l’étranger en Asie et l’évaluation des retombées économiques, mais aussi les politiques de transport et de dotation à grande échelle.
Post-doctorant JSPS à la Faculté d’économie de l’université nationale de Yokohama au Japon. Il a travaillé pour la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC). Ses recherches portent sur les études empiriques de l’intégration économique et monétaire, les politiques de change, et les dynamiques des échanges intra-industriels de l’Asie orientale.
Professeur en économie à l’université nationale de Yokohama au Japon. Il a publié des ouvrages et articles majoritairement dans le domaine des économies institutionnelles et des analyses macro-économiques, dont The Institutional Analysis of Socio-economic Systems : Beyond Marx and Keynes, Presses universitaires de Nagoya, 2007.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540