Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Capitalismes asiatiques

 | 
Akinori Isogai
, 
Hiroyasu Uemura
, 
Robert Boyer

Première partie. Le capitalisme japonais : le compagnie-isme affaibli par l’hétérogénéité des entreprises et l’absence de nouveaux mécanismes de coordination

L’hétérogénéité croissante des entreprises au sein du capitalisme japonais

Faits, causes, conséquences, et implications

Sébastien Lechevalier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le concept de « compagnie-isme », introduit par l’approche régulationniste pour décrire le mode de régulation des années 1950 à 1980 au Japon est-il toujours valable pour comprendre l’économie japonaise aujourd’hui ? La réponse que nous proposons dans cette contribution est négative, compte tenu du fait stylisé suivant : l’hétérogénéité grandissante des entreprises japonaises au cours de la « Décennie perdue » (1991-2002) et de la période d’instabilité qui a suivi. Le cœur de notre argument ne concerne pas l’hétérogénéité statique des entreprises, mais son évolution. De plus, il faut souligner que cette hétérogénéité croissante concerne les performances et l’organisation d’entreprises de taille similaire et qui appartiennent à un même secteur donné. Cela ne signifie pas que l’ancien compromis compagnie-iste a complètement disparu : il existe toujours pour les employés permanents dans certaines grandes entreprises, comme ont pu l’expliquer Yamada et Hirano dans la premièr...

Auteur

Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en France. Il est spécialisé dans le système d’innovation et le marché du travail de l’économie nippone. Il a publié notamment La grande transformation du capitalisme japonais (1980-2010), Paris Presses de Sciences Po, 2011.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540