Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le capitalisme, une absurdité créatrice ?

 | 
Hervé Thouement

Épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le marché, ce grand inconnu ! En l’état actuel des connaissances, une seule affirmation possible : les mécanismes de marché produisent un système d’information qui contribue à structurer en dynamique (donc aussi à déstructurer) la production et la répartition des biens et services. La difficulté est qu’il existe trois explications concurrentes et exclusives de ce système d’information, lesquelles trouvent d’ailleurs toutes leur racine dans le XIXe siècle. Il faut alors choisir entre des représentations partielles du capitalisme issues des travaux de l’École classique (Ricardo), de l’œuvre de Marx ou des écrits de L. Walras. Dans le premier positionnement proposé au chapitre II, il a été avancé que la théorie néo-ricardienne saisissait assez bien l’information structurante, c’est-à-dire les processus évolutifs producteurs de complexité (fluctuations géantes et régulation negentropique). La théorie néoclassique ou walrasienne, l’information circulante, c’est-à-dire les processus de fo...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540