Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le capitalisme, une absurdité créatrice ?

 | 
Hervé Thouement

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À bien des égards, le monde contemporain apparaît à la fois absurde et créateur… Le terme « absurde » est pris ici dans son sens philosophique : ce sentiment envahit l’homme dès lors « que se brouille à ses yeux l’ordre du monde et que lui échappe le but de son existence, le sens de sa condition aussi bien individuelle que collective ». Dans les sociétés traditionnelles, cette sensation est peu présente : religions, mythes, légendes « quadrillent l’espace mental » des individus et limitent leur angoisse existentielle. Le sentiment de l’absurde grandit en fait avec le développement de l’économie marchande. Au lendemain de la Renaissance, début de l’expansion du capitalisme commercial, Don Quichotte, sans doute la première figure de la littérature de l’absurde, ère déjà dans un monde désenchanté dont le « secret », les clés se sont perdus… La révolution industrielle et la division du travail qui l’accompagne accélèrent cette perte de sens en séparant, dans les nouvelles manufactures, ...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540