Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sirènes ou le savoir périlleux

 | 
Hélène Vial

Bibliographie critique

Texte intégral

Bibliographie critique

Pour l’Antiquité, les abréviations sont celles de L’Année philologique.

Acosta-Hughes B. et Cusset C., « Héraclès comme figure de l’archaïsme dans la poésie hellénistique », AITIA, 1, 2011, ENS Éditions, revue en ligne [http://aitia.revues.org/105].

Agosti S., Lecture de « Prose pour Des Esseintes » et de quelques autres poèmes de Mallarmé, Chambéry, Comp’Act, 1998.

Allemand R.-M., Alain Robbe-Grillet, Paris, Le Seuil, coll. « Les Contemporains », 1997.

Allemand R.-M., « Le temps de l’effacement », Y. Baudelle (dir.), Roman 20-50. Revue d’étude du roman du XXe siècle, hors-série no 6, 2010, p. 5-19.

Aloni A. et Iannucci A., L’Elegia greca e l’Epigramma dalle origini al V secolo. Con un’appendice sulla « nuova » elegia di Archiloco, Firenze, Le Monnier, 2007.

Anderson W., « What Song the Sirens Sang: Problems and Conjectures in Ancient Greek Music », Royal Musical Association Research Chronicle, 15, 1979, p. 1-16.

André L.-N., Formes et Fonctions du paysage dans l’épopée hellénistique et tardive, thèse de doctorat sous la direction de C. Cusset, Lyon, ENS Lettres et Sciences Humaines, 2012.

André L.-N., « Storm Landscape: from the reality effect to the moralized mimesis. The examples of Apollonius Rhodius and Quintus of Smyrna », AITIA, 3, 2013, ENS Éditions, revue en ligne [http://aitia.revues.org/800].

Angelini A., « Mostri di confine. Il formicaleone e il serpente quasi umano », I quaderni del ramo d’oro on-line, 2, 2009, p. 367-376.

Antin P., « Les sirènes et Ulysse dans l’œuvre de Saint Jérôme », REL, 39, 1961 (1962), p. 232-241.

Antonelli R., « Memoria rerum e memoria verborum. La costruzione della Divina Commedia », Criticón, 87-88-89, 2003, p. 35-45.

Argoud G. et Guillaumin J.-Y. (dir.), Sciences exactes et Sciences appliquées à Alexandrie, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1998.

Arnould D., « Tήκειν dans la peinture des larmes et du deuil chez Homère et les Tragiques », RPh, 40, 2, 1986, p. 267-274.

Assaël J., « Sirènes, cigales et muses. Degrés de l’initiation poétique dans les représentations mystériques des Grecs », RHR, 220, 2003, p. 131-151.

Assaël J., Pour une poétique de l’inspiration, d’Homère à Euripide, Louvain, Peeters, 2006.

Assoun P.-L., « Féminin et voix de l’Ailleurs : psychanalyse des sirènes », A. A. V. V., Analyses et réflexions sur Homère, l’Odyssée (V-XIII), Paris, Ellipses, 1992, p. 84-90.

Aston E., Mixanthrôpoi. Animal-human hybrid Deities in Greek Religion, Liège, CIERGA, coll. « Kernos », 2011.

Aubert S., Per dumeta. Recherches sur la rhétorique des Stoïciens à Rome, de ses origines grecques jusqu’à la fin de la République, thèse de doctorat sous la direction de C. Lévy, Paris, université Paris-Sorbonne, 2006, Leiden, Brill, coll. « Philosophia Antiqua », à paraître.

Aujac G., « Ératosthène et la géographie physique », G. Argoud et J.-Y. Guillaumin (dir.), Sciences exactes et Sciences appliquées à Alexandrie, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 1998, p. 247-262.

Austin N., Archery at the Dark of the Moon, Berkeley – Los Angeles – London, University of California Press, 1975.

Bachelard G., L’Eau et les Rêves. Essai sur l’imaginaire de la matière, Paris, José Corti, 1942.

Bader F., Le Narcisse, les Cigales et les Sirènes ou les Difficultés de la communication, Pisa, Giardini, 1993.

Bader F., « Les Sirènes et la poésie », D. Conso, N. Fick et B. Poulle (dir.), Mélanges François Kerlouégan, Paris, Les Belles Lettres, 1994, p. 17-42.

Bakker E. J., Poetry in Speech. Orality and Homeric Discourse, Ithaca, Cornell University Press, 1997.

Baldelli I., « Dante e Ulisse », Lettere italiane, 50 (3), 1998, p. 358-373.

Ballabriga A., Les Fictions d’Homère, Paris, PUF, 1998.

Barbieri A., « Un eroe della conoscenza e una palinodia di Dante ? », Dante. Rivista internazionale di studi su Dante Alighieri, 8, 2011, p. 43-67.

Barchiesi A., « Voci e istanze narrative nelle Metamorfosi di Ovidio », MD, 28, 1989, p. 55-97.

Barolini T., « Dante’s Ulysses : Narrative and Transgression », A. A. Iannucci (dir.), Dante. Contemporary Perspectives, Toronto, University of Toronto Press, 1997, p. 113-132.

Barthes R., « Littérature objective » (1954), repris dans Essais critiques, Paris, Le Seuil, coll. « Points », 1981.

Basile P., I Folli voli di Ulisse, Pesaro, Metauro, 2006.

Baxter T., The Cratylus. Plato’s critique of naming, Leiden, Brill, coll. « Philosophia antiqua », 1992.

Beazley J., Attic Red-figured Vase-Painters, Oxford, Clarendon Press, 1963.

Belon P., L’Histoire générale des estranges poissons marins, avec la vraie peincture et description du Daulphin et de plusieurs autres de son espèce, Paris, R. Chaudière, 1551.

Benatouil T., « Le débat entre platonisme et stoïcisme sur la vie scolastique : Chrysippe, la Nouvelle Académie et Antiochus », M. Bonazzi et C. Helmig (dir.), Platonic Stoicism-Stoic Platonism, Leuven, Leuven University Press, 2007, p. 1-22.

Benvéniste E., Vocabulaire des institutions indo-européennes, Paris, Éditions de Minuit, 1969.

Bérard V., Les Navigations d’Ulysse, 4 (« Nausicaa et le retour d’Ulysse »), Paris, Colin, 1971.

Berra A., Théorie et Pratique de l’énigme en Grèce ancienne, thèse de doctorat dirigée par C. Jacob, Paris, EHESS, 2008 [http://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-00674183].

Bertelli I., Appunti di lettura su due canti di Dante, Milano, Bignami, 2010.

Bettini M. et Franco C., Il mito di Circe. Immagini e racconti dalla Grecia a oggi, Torino, Einaudi, 2010.

Bettini M. et Gibbs L., « Per una semiotica del Physiologus : Allegoria e Racconti », G. Lanata (dir.), Il Tardoantico alle soglie del Duemila. Diritto, Religione, Società. Atti del Quinto Convegno Nazionale dell’Associazioni di Studi Tardoantichi, Pisa, ETS, 2000, p. 205-221.

Bettini M. et Spina L., Il Mito delle Sirene. Immagini e racconti dalla Grecia a oggi, Torino, Einaudi, 2007 ; traduction française : Le Mythe des Sirènes, Paris, Belin, 2010.

Bianchi L, Studi sull’Aristotelismo del Rinascimento, Padova, Il Poligrafo, 2003.

Blair J. M., De-demonising the Old Testament: An Investigation of Azazel, Lilith, Deber, Qeteb and Reshef in the Hebrew Bible, Tübingen, Mohr Siebeck, 2009.

Blanchot M., Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959.

Boitani P., L’Ombra di Ulisse. Figure di un mito, Bologna, Il Mulino, 1992.

Bollack J., « Ulysse chez les Philologues », Actes de la recherche en sciences sociales, 5-6, 1975, p. 9-35.

Bommarito D., « Il mito di Ulisse e la sua allegorizzazione in Boezio e Dante. Ulisse : il tema dell’homo insipiens », Forum Italicum, 17 (1), 1983, p. 64-81.

Borgeaud P., « Spectres et démons de midi », Europe, 859-860 (« Roger Caillois »), 2000, p. 114-125.

Bortolato E., « Alcune figure di donne nelle tre cantiche », A. Brunello (dir.), Atti della Dante Alighieri a Treviso 1996-2001, vol. III, Cornuda, Antiga, 2001, p. 58-70.

Bosco U., Dante vicino, 2e éd. Caltanissetta, Sciascia, 1972.

Bouvier D., « La mémoire et la mort dans l’épopée homérique », Kernos, 12, 1999, p. 57-71.

Breglia Pulci Doria L., « Le Sirene, il confine, l’aldilà », M.-M. Mactoux et E. Geny (dir.), Mélanges Pierre Lévêque, Paris, Les Belles Lettres, 1995, vol. IV, p. 63-78.

Briand S., « Les Fous de Bassan d’Anne Hébert ou l’apocalypse du griffon », Études françaises, 36 (2), 2000, p. 149-162.

Brochu A., Le Secret de vie et de mort, Ottawa, University of Ottawa Press, 2000.

Bronzini G. B., « Leggende virgiliane nell’Italia meridionale », Atti del Convegno Virgiliano di Brindisi, nel Bimillenario della morte, Perugia-Napoli, Istituto di Filologia latina dell’Università, 1983, p. 81-120.

Brugnoli G., « Sic notus Ulixes ? », Studi danteschi, 3, 1998, p. 25-54.

Buitron D. et alii, The Odyssey and Ancient Art, New York, Edith C. Blum Art Institute, Bard College, 1992.

Bulteau A., Les Sirènes, Puiseaux, Pardès, 1995.

Buschor E., Die Musen des Jenseits, München, Bruckmann, 1944.

Cacciaglia N., « L’esperienza del mondo e il tema della conoscenza nella Divina Commedia », Forum Italicum, 39 (1), 2005, p. 18-48.

Caillois R., Les Démons de midi, Paris, Fata Morgana, 1936.

Calame C., « Les Hymnes homériques comme prières poétiques et comme offrandes musicales. Le chant hymnique en acte », Mètis, 10, 2012, p. 53-78.

Casanova-Robin H. (dir.), Ovide, figures de l’hybride. Illustrations littéraires et figurées de l’esthétique ovidienne à travers les âges, Paris, Champion, coll. « Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance », 2009.

Casanova-Robin H., « Le corps et les sens dans l’Eridanus de G. Pontano », G. Puccini (dir.), Le Débat des cinq sens au Moyen Âge et à la Renaissance, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, coll. « Eidôlon », 2013, p. 251-271.

Casanova-Robin H., « Dulcidia et leuamen : le prisme de la douceur chez Giovanni Pontano, entre idéal poétique et visée éthique », F. Malhomme et M. Jones-Davies (dir.), actes du colloque international La Douceur dans la pensée moderne (15-17 décembre 2011), Turnhout, Brepols, à paraître.

Casanova-Robin H., «From Ovid to Pontano: Myth as forma mentis? Elaborating Humanitas through mythological inventio», P. Mack et P. Hardie (dir.), The Afterlife of Ovid, London, Warburg Institute, BICS, à paraître.

Castelli P., « Il Doppio significato. L’Ostensione della vulva nel Medioevo », S. Bertelli et M. Centanni (dir.), Il Gesto nel rito e nel cerimoniale dal mondo antico ad oggi, Florence, Ponte alle Grazie, 1995, p. 199-223.

Cavalli F., « La figura femminile nella Divina Commedia di Dante Alighieri », Revista de Letras, 7, 1965, p. 121-134.

Cerri G., « Dal canto citarodico al coro tragico : la Palinodia di Stesicoro, l’Elena di Euripide e le Sirene », Dioniso, 55, 1984-1985, p. 157-174.

Chavot P., Sirènes. Au cœur du peuple des eaux, Douarnenez, Chasse-Marée, 2008.

Chatzitaki-Kapsomenou C., Θησαυρός Νεοελληνικών Αινιγμάτων, Iraklion, Πανεπ. εκδ. Κρήτης, 2000.

Cistaro M., Sotto il velo di Pantea. Imagines e Pro imaginibus di Luciano, Messina, Dipartimento di Scienze dell’Antichità, 2009.

Citati P., La Pensée chatoyante. Ulysse et l’Odyssée, Paris, Gallimard, 2004.

Cocagnac M., Les Symboles bibliques, Paris, Cerf, 2006.

Consoli S., La Candeur d’un monstre. Essai psychanalytique sur le mythe de la sirène, Paris, Le Centurion, 1980.

Cook B. L., « A watery folktale in the Alexander Romance : Alexander’s byzantine Neraïda », SyllClass, 20, 2009, p. 105-134.

Corti M., Scritti su Cavalcanti e Dante. La felicità mentale. Percorsi dell’invenzione e altri saggi, Torino, Einaudi, 2003.

Coulet H., Le Roman jusqu’à la Révolution, Paris, Armand Colin, 1991.

Cusset C., La Muse dans la bibliothèque, Paris, CNRS éditions, 2001 (1999).

Cusset C., « L’Italie vue d’Alexandrie : Homère revisité par Apollonios de Rhodes », LALIES, 21, 2001, p. 153-163.

D’Agostino B., « Le Sirene, il Tuffatore e le Porte dell’Ade », AION, 4, 1982, p. 43-50.

D’Agostino B., « I pericoli del mare », B. D’Agostino et L. Cerchiai (dir.), Modi e Funzioni del racconto mitico nella ceramica greca italiota ed etrusca, Salerno, Edizioni 10/17, 1995, p. 201-210.

D’Agostino B. et Cerchiai L., Il mare, la morte, l’amore, Roma, Donzelli Editore, 1999.

Danek G., Epos und Zitat : Studien zu den Quellen der Odyssee, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften, coll. « Wiener Studien », 1998.

Dawkins R. M., « Alexander and the Water of Life », MAev, 6 (3), 1937, p. 173-192.

Dawson D., Allegorical Readers and Cultural Revision in Ancient Alexandria, Berkeley – Los Angeles, The University of California Press, 1992.

De Jong I. J. F., A Narratological Commentary on the Odyssey, Cambridge, Cambridge University Press, 2001.

Delage E., La Géographie dans les Argonautiques d’Apollonios de Rhodes. Bordeaux-Paris, Feret & fils – de Boccard – Klincksieck, 1930.

Delcourt M., Œdipe ou la Légende du conquérant, Paris, Droz, coll. « Bibliothèque de la faculté de philosophie et de lettres de l’Université de Liège », 1944.

Deramaix M., « Excellentia et admiratio dans l’Actius de Giovanni Pontano. Une poétique et une esthétique de la perfection », MEFRA, 1, 1987, p. 171-212.

Derrida J., La Dissémination, Paris, Le Seuil, 1972.

De Sanctis D., « I nomi delle Sirene nel Catalogo di Esiodo », SFIC, 1-2, 2003, p. 197-206.

Detienne M. et Vernant J.-P., Les Ruses de l’intelligence. La mètis des Grecs, Paris, Flammarion, coll. « Champs », 2008.

Dibenedetto V., « Conoscere o regnare ? », Prometheus, 28, 2002, p. 193-218.

D’Ippolito G., « Ulisse nella letteratura cristiana antica », S. Nicosia (dir.), Ulisse nel tempo. La metafora infinita, Venezia, Marsilio, 2003, p. 195-210.

Doherty L. E., « Sirens, Muses, and Female Narrators in the Odyssey », B. Cohen (dir.), The Distaff Side: Representing the Female in Homer’s Odyssey, New York – Oxford, Oxford University Press, 1995, p. 81-92.

Doudoumis A, « La Gorgona d’Alexandre le Grand : étape ou naufrage ? », O. Hambursin (dir.), Récits du dernier siècle de voyages : de V. Segalen à D. Bouvier, Paris, Presses Universitaires Paris Sorbonne, 2005, p. 115-124.

Dozon M., Mythe et Symbole dans la Divine Comédie, Firenze, Olschki, 1991.

Duflo C., « La nature pervertie, l’analyse des passions dans La Religieuse de Diderot », C. Duflo et L. Ruiz (dir.), De Rabelais à Sade, L’analyse des passions dans le roman de l’âge classique, Presses de l’université de Saint-Étienne, 2003, p. 83-92.

Edwards M. W., « Homeric speech introductions », HSPh, 74, 1970, p. 1-36.

Effe B., « The similes of Apollonius Rhodius: intertextuality and epic innovation », T. Papanghelis et A. Rengalos (dir.), A Companion to Apollonius Rhodius, Boston, Brill, 2001, p. 199-221.

Eisenberger H., Studien zur Odyssee, Wiesbaden, F. Steiner, 1973.

Ekaterinidis G., Ο Μέγας Αλέξανδρος στη λαϊκή παράδοση, Athènes, Ιστορική και Λαογραφική Εταιρεία Σερρών-Μελενίκου, 1996.

Elster J., Ulysses and the Sirens. Studies in Rationality and Irrationality, Cambridge – New York – Melbourne, Cambridge University Press, 1979.

Elster J., Ulysses Unbound. Studies in Rationality, Precommitment and Constraints, Cambridge, Cambridge University Press, 2000.

Ensoli S., « Le sirene omeriche e le sirene musicanti di età classica », B. Andreae et C. Parisi Presicce (dir.), Ulisse, il mito e la memoria, Roma, Progetti Museali, 1996, p. 96-107.

Erbse H., Beiträge zum Verständnis der Odyssee, Berlin – New York, de Gruyter, 1972.

Escola M. (dir.), Théorie des textes possibles, Amsterdam - New York, Rodopi, CRIN (Cahiers de Recherche des Instituts Néerlandais de langue et de littérature françaises), 57, 2012.

Faral E., « La queue de poisson des Sirènes », Romania, 74, 1953, p. 433-506.

Ferrari F., « Nello specchio del passato: dalle Sirene a Demodoco », Paideia, 59, 2004, p. 147-167.

Ferrary J.-L., Philhellénisme et Impérialisme, Rome, École Française de Rome, 1988.

Ferraù G., Pontano critico, Messina, Centro di Studi umanistici, 1983.

Fiorentina R., « Iustitia and avaritia in Dante’s Comedy », Italian Quarterly, 45, 2008, p. 5-25.

Flash K., Einladung, Dante zu Lesen, Frankfur am Main, Fischer, 2011.

Ford P., De Troie à Ithaque. Réception des épopées homériques à la Renaissance, Genève, Droz, coll. « Travaux d’Humanisme et Renaissance », 2007.

Forti F., Fra le carte dei poeti, Milano-Napoli, Ricciardi, 1965.

Fowler B. H., The Hellenistic Aesthetic, Bristol, The Bristol Press, 1989.

Frey-Anthes H., Unheilsmächte und Schutzgenien : Antiwesen und Grenzgänger : Vorstellungen von « Dämonen » im alten Israel, coll. « Orbis Biblicus et Orientalis » 227, Fribourg – Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2007, p. 159-186.

Friedländer, « Alexanders Zug nach dem Lebesquell und die Chadhirlegende », Archiv für Religionswissenschaft, 13, 1910, p. 161-246.

Gagliardi A., Ulisse e Sigieri di Brabante. Ricerche su Dante, Catanzaro, Pullano, 1992.

Galvagno R., Le Sacrifice du corps. Frayages du fantasme dans les Métamorphoses d’Ovide, Paris, Panormitis, 1995.

García Fuentes M. C., « Algunas precisiones sobre las Sirenas », CFC (G), 5, 1973, p. 107-116.

Gargiulo L., Dalla selva alla rosa. Il testo e le trame della Divina Commedia dall’Inferno al Paradiso, Roma, Signorelli, 1990.

Germain G., Genèse de l’Odyssée. Le fantastique et le sacré, Paris, PUF, 1954.

Gigandet A. et Morel P. (dir.), Lire Épicure et les épicuriens, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 2007.

Gigante M., « Profilo omerico di Ulisse », S. Nicosia (dir.), Ulisse nel tempo. La metafora infinita, Venezia, Marsilio, 2003, p. 167-194.

Giglio R., Il volo di Ulisse e di Dante. Altri studi sulla Commedia, Napoli, Loffredo, 1997.

Gilson E., Dante e la Filosofia, Milano, Jaca Book, 1987.

Girot J.-E., « Le grec au XVIe siècle », F. Lestringant et M. Zink (dir.), Histoire de la France littéraire. Naissances, Renaissances. Moyen Âge-XVIe siècle, Paris, Presses Universitaires de France, 2006, p. 605-621.

Glucker J., Antiochus and the Late Academy, Göttingen, Vandenhoeck and Ruprecht, 1978.

Goldhill S., « Reading differences: the Odyssey and juxtaposition », Ramus, 23, 1988, p. 1-31.

Goldstaub M., « Zwei Beschwörungs-Artikel der Physiologus-Literatur », Abhandlungen A. Toblers, Halle, M. Nemeyer, 1895, p. 355-380.

Gondicas D., « Le mythe d’Alexandre le Grand en Grèce. Du Roman à nos jours », Mètis, 1 n. s., 2003, p. 309-330.

González Terriza A., « Las sirenas en el folklore neohelénico : nereidas, lamias y gorgonas », J. M. Pedrosa (dir.), El Libro de las sirenas, Roquetas de Mar-Almeria, Ayutamiento, 2002, p. 177-194.

Görler W., « Antiochos von Askalon über die “Alten” und über die Stoa. Beobachtungen zu Cicero, Academici posteriores I, 24-43 », W. Görler et C. Catrein (dir.), Kleine Schriften zur hellenistischrömischen Philosophie, Leiden – Boston, Brill, 2004, p. 87-104.

Goulet R., « La méthode allégorique chez les Stoïciens », G. Romeyer Dherbey et J.-B. Gourinat (dir.), Les Stoïciens, Paris, Vrin, 2005, p. 93-119.

Gresseth G. K., « The Homeric Sirens », TAPhA, 101, 1970, p. 203-218.

Guyomard P., La Jouissance du tragique, Paris, Aubier, 1992.

Heidmann U., « Le dialogisme intertextuel des contes des Grimm », Ead. (dir.), Le Dialogisme intertextuel des contes des Grimm, no 9 de la revue Féeries. Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XXe siècles), 2012, p. 9-28.

Hervé N., « Insertions et inscriptions : une étude métrique des poèmes du Gargantua », Cornucopia, 1, 2012 [http://www.cornucopia16.com/a-le-verger-revue-en-ligne/le-verger-bouquet-i-rabelaisgargantua-le-quart-livre/janv-2012-nathalie-herv%C3%A9/].

Hofstetter E., Sirenen im archaischen und klassischen Griechenland, Würzburg, Triltsch, 1990.

Hollander R., « Purgatorio XIX : Dante’s Siren », A. Bernardo et A. Pellegrini (dir.), Dante, Patrarch, Boccaccio. Studies in Italian Trecento in honor of C. S. Singleton, Binghamton, Center for Early Medieval and Renaissance Studies, 1983, p. 77-88.

Horkheimer M. et Adorno Th. W., Dialektik der Aufklärung. Philosophische Fragment, Amsterdam, Querido Verlag, 1947.

Hunter R. L., The Argonautica of Apollonius. Literary Studies, Cambridge, Cambridge University Press, 1993.

Hurst A., « Géographes et poètes : le cas d’Apollonios de Rhodes », G. Argoud et J.-Y. Guillaumin (dir.), Sciences exactes et Sciences appliquées à Alexandrie. Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 1998, p. 279-288.

Iacono A., « Geografia e storia nell’Appendice archeologico-antiquaria del VI libro del De bello Neapolitano di Giovanni Gioviano Pontano », R. Grisolia et G. Matino (dir.), Forme e Modi delle lingue e dei testi tecnici antichi, Napoli, M. D’Auria editore, 2012, p. 161-214.

Inglese, G., Dante. Guida alla Divina Commedia, Roma, Carocci, 2002.

Iriarte A., « Le chant-miroir des Sirènes », Mètis, 8, 1993, p. 147-159.

Irvine J., « Gorgons at Delphi ? (Eur. Ion. 224) », RhM, 142, 1999, p. 9-15.

Jackson S. B., « Argo, the first ship », RhM, 140, 1997, p. 249-257.

Jacob C., Géographie et Ethnographie en Grèce ancienne, Paris, Colin, 1991.

Jaillard D., « Le kudos des rois, des guerriers et des athlètes au miroir des dieux », Gaia, 11, 2007, p. 85-99.

Janowski B., « Räpresentaten der gegenmenschlichen Welt. Ein Beitrag zur biblische Dämonologie », D. Trobisch (dir.), In dubio pro Deo : Heidelberger Resonanzen auf den 50. Geburtstag von Gerd Theissen, am 24. April 1993, Heidelberg, 1993, p. 154-163.

Jassim H., « L’inscription de l’oral dans les premiers romans de Robbe-Grillet », R.-M. Allemand et C. Milat (dir.), Alain Robbe-Grillet. Balises pour le XXIe siècle, Ottawa – Paris, Presses de l’université d’Ottawa – Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2010, p. 157-166.

Jerphagnon L., Histoire de la pensée. D’Homère à Jeanne d’Arc, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2010.

Jouanno C., Naissance et Métamorphoses du Roman d’Alexandre. Domaine grec, Paris, CNRS Éditions, 2002.

Jouanno C., « Mythe et allégorie dans l’œuvre de Lucien », Kentron, 24, 2008, p. 183-225.

Kahn L., « Ulysse ou la ruse de mort », Critique, 393, 1980, p. 116-134.

Kahn L., « La mort à visage de femme », J.-P. Vernant et G. Gnoli (dir.), La Mort, les Morts dans les sociétés anciennes, Paris, Éd. de la Maison des Sciences de l’Homme, 1982.

Kaiser, E. « Odyssee-Szenen als Topoi », Museum Helveticum, 21, 1964, p. 109-136 et 197-224.

Kastner J.-G., Les Sirènes. Essai sur les principaux mythes relatifs à l’incantation, Paris – Leipzig – Londres - Bruxelles, divers éditeurs, 1858.

Keihauer H., Allegorie religioso-filosofiche : il canto di Ulisse nella Commedia di Dante, München, Grin Verlag, 2011.

Kelemen J., « Prohibition, Boundaries and Exclusion in the Divine Comedy », Dante Füzetek. A Magyar Dantisztikai Társaság Folyóirata, 3 (1), 2008, p. 3-16.

Kohler D., L’Aviron d’Ulysse. Itinéraire poétique de G. Séféris, Paris, Les Belles Lettres, 1985.

Konstantinopoulos V. L., Ps.-Kallisthenes : Zwei Mittelgriechische Prosa-Fassungen des Alexanderroman, Königstein im Ts., A. Hain, 1983.

Lao M., Il Libro delle Sirene, Roma, Di Renzo, 2000.

Laspia P., Omero linguista: voce e voce articolata nell’enciclopedia omerico, Palermo, Novecento, 1996.

Lattimore S., The Marine Thiasos in Greek sculpture, Los Angeles, University of California Press, The Institute of Archaeology, 1976.

Laumonier P., Ronsard, poète lyrique. Étude historique et littéraire, Paris, Hachette, 1909.

Laurens P., La Dernière Muse latine. Douze lectures poétiques de Claudien à la génération baroque, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Essais », 2009.

Lawson J. C., Modern Greek Folklore and Ancient Greek Religion. A Study in Survival, New York, University Books, 1964 (1910).

Leclercq-Marx J., La Sirène dans la pensée et dans l’art de l’Antiquité et du Moyen Âge, Bruxelles, Académie royale de Belgique, coll. « Mémoires de la Classe des Beaux-arts », 1997.

Leclercq-Marx, J., « La sirène et l’(ono)centaure dans le Physiologus grec et latin et dans quelques bestiaires. Le texte et l’image », B. vandenAbeele (dir.), Bestiaires médiévaux. Nouvelles perspectives sur les manuscrits et les traditions textuelles. Communications présentées au XVe Colloque de la Société Internationale Renardienne (Louvain-la-Neuve, 19-22.8.2003), Louvain-la-Neuve, Publications de l’Institut d’études médiévales de l’université Catholique de Louvain, 2005, p. 169-182.

Legrand É. et Gidel C.-A., « Étude sur un poème grec inédit, intitulé Ὁ Φυσιόλογος par C.-H. Gidel, suivie du texte grec édité par É. Legrand », Annuaire de l’Association pour l’Encouragement des Études grecques en France, 7, 1873, p. 188-295.

Léonard-Roques V. et Mesnard P., Cassandre, figure du témoignage et de la transmission mémorielle, Paris, Kimé, coll. « Histoire et Mémoire », à paraître.

Létoublon F., « Le miroir et la boucle », Poétique, 53, 1983, p. 19-36.

Lévi N., Arcana in ipso consummati operis fastigio. La révélation finale dans la littérature latine (Cicéron, Ovide, Apulée), thèse de doctorat sous la direction de C. Lévy, Paris, université Paris-Sorbonne, 2011, à paraître aux Presses Universitaires Paris Sorbonne.

Lévy C., Cicero Academicus, Rome, École Française de Rome, 1992.

Lévy C., « Cicero and the Timaeus », G. Reydams-Schils (dir.), Plato’s Timaeus as Cultural Icon, Notre Dame, University of Notre Dame Press, 2003, p. 95-110.

Lévy C., « Sur l’allégorèse dans l’Ancien Portique », B. Pérez-Jean (dir.), L’Allégorie de l’Antiquité à la Renaissance, Paris, Champion, 2004, p. 221-233.

Lévy C., « Other followers of Antiochus », D. Sedley (dir.), The Philosophy of Antiochus, Cambridge, Cambridge University Press, 2012, p. 290-306.

Liefferinge C. (van), « Les Sirènes : du chant mortel à la musique des sphères. Lectures homériques et interprétations platoniciennes », RHR, 4, 2012, p. 479-501.

Long A. A., « Stoic Readings of Homer », R. Lamberton et J. J. Keaney (dir.), Homer’s Ancient Readers, Princeton, Princeton University Press, 1992, p. 41-66.

Long A. A., « Allegory in Philo and Etymology in Stoicism: a plea for drawing distinctions », Studia Philonica Annual, 9, 1997, p. 198-210.

Longhi S., « Reticenza, retorica astuta e retorica perversa tra le Malebolge e Cocito », Letteratura e filologia tra Svizzera e Italia, 1, 2010, p. 185-212.

Lotman J., Testo e Contesto. Semiotica dell’arte e della cultura, Bari, Laterza, 1980.

Lowenstam S., As Witnessed by Images. The Trojan War Tradition in Greek and Etruscan Art, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2008.

Lukinovitch A., « Le cercle des douze étapes du voyage d’Ulysse », Gaia, 3, 1998, p. 9-26.

Maehler H., Die Auffassung des Dichtersberufs im frühen Griechentum bis zur Zeit Pindars, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 1963.

Malato E., Lo fedele consiglio de la ragione, Roma, Salerno Editrice, 1989.

Mancini L., Il rovinoso incanto. Storie di Sirene antiche, Bologna, Il Mulino, 2005.

Mancini L. « Le Sirene come paradigma del margine nella cultura greca arcaica », Rivista di psicoanalisi, 56 (3), 2010, p. 953-974.

Mancini L., « Sirene del deserto. Animali mitici al crocevia di culture », I quaderni del ramo d’oro on-line, numero speciale 2012, p. 151-176.

Martin R. P., The Language of Heroes. Speech and Performance in the Iliad, Ithaca, Cornell University Press, 1992 (1989).

Matassa A., Leggende e Racconti popolari di Napoli, Roma, Newton & Compton Editori, 1997.

Meillassoux Q., Le Nombre et la Sirène. Un déchiffrage du Coup de dés de Mallarmé, Paris, Fayard, 2011.

Meliadò C. « L’agone fatale fra Muse e Sirene », L. Belloni et alii (dir.), Immagini nel testo, il testo nelle immagini. Rapporti fra parola e visualità nella tradizione greco-latina, Trento, Università degli Studi di Trento, coll. « Labirinti », 2010, p. 297-408.

Meuli K., Odyssee und Argonautika. Untersuchungen zur griechischen Sagengeschichte und zum Epos, Berlin, Weidmann, 1921.

Mezzadri B., « Les Sirènes et les chiens », Gaia, 7, 2003, p. 273-278.

Michel A., « Doxographie et histoire de la philosophie chez Cicéron (Lucullus, 128 sq.) », J. Harmatta (dir.), Studien zur Geschichte und Philosophie des Altertums, Budapest, Akademiai Kiado, 1968, p. 113-120.

Montiglio S., From Villain to Hero. Odysseus in Ancient Thought, Ann Arbor, University of Michigan Press, 2011.

Monti Sabia L., « Trasfigurazione di Virgilio nella poesia pontaniana », Atti del Convegno Virgiliano di Brindisi, nel Bimillenario della morte, Perugia-Napoli, Istituto di Filologia latina dell’Università, 1983, p. 47-63.

Most G. W., « Cornutus and Stoic Allegoresis : a Preliminary Report », ANRW, II. 36.3, 1989, p. 2014-2065.

Mouchel C., « Leçons d’infidélité : le rapport aux lettres antiques et la création de nouveaux modèles. La Renaissance », F. Lestringant et M. Zink (dir.), Histoire de la France littéraire. Naissances, Renaissances. Moyen Âge-XVIe siècle, Paris, Presses Universitaires de France, 2006, p. 715-741.

Nagy G., The Best of the Achaeans. Concept of the Hero in Archaic Greek Poetry, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1979, traduction française Paris, Le Seuil, 1994.

Nauta L., « Philology as Philosophy: Giovanni Pontano on Language, Meaning, and Grammar », The Journal of History of Ideas, 72 (4), 2011, p. 481-502.

Nicaise C., Les Sirènes ou Discours sur leur forme et figure ; à monseigneur le chancelier, Paris, Imprimerie royale J. Anisson, 1691.

Niehoff M., Jewish Exegesis and Homeric Scholarship in Alexandria, Cambridge, Cambridge University Press, 2011.

Nuridsany M. (dir.), Effets de miroir, Ivry-sur-Seine, Information arts plastiques Île-de-France, 1989.

Orlandi G., « La tradizione del “Physiologus” e i prodromi del bestiario latino », L’uomo di fronte al mondo animale nell’Alto Medioevo, Spoleto, presso la sede del Centro Italiano di Studi sull’Alto Medioevo, 1985, vol. 2, p. 1057-1106.

Ossola C., Introduzione alla Divina Commedia, Venezia, Marsilio, 2012.

Oueslati S., Le Lecteur dans les Poésies de Stéphane Mallarmé, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2009.

Pace N., « Il canto delle Sirene in Ambrogio, Girolamo e altri Padri della Chiesa », F. L. Pizzolato et M. Rizzi (dir.), Nec timeo mori. Atti del Congresso internazionale di studi ambrosiani nel XVI centenario della morte di sant’Ambrogio, Milano, 4-11 Aprile 1997, Milano, Vita e Pensiero, 1998, p. 673-695.

Padoan G., Il pio Enea e l’empio Ulisse, Ravenna, Longo, 1977.

Page D. L., Folktales in Homer’s Odyssey, Cambridge, Harvard University Press, coll. « The Carl Newell Jackson Lectures », 1973.

Pagliaro A., « Aedi e rapsodi », Id., Saggi di critica semantica, Messina-Firenze, 1943, p. 1-62.

Paparelli G., Ideologia e poesia di Dante, Firenze, Olschki, 1975.

Parret H., « Les arguments du séducteur », A. Lempereur (dir.), L’Argumentation, Colloque de Cerisy, Mardaga, coll. « Philosophie et langage », 1991, p. 65-87.

Parry H., Thelxis. Magic and Imagination in Greek Myth and Poetry, Lanham-London, University Press of America, 1992.

Perceau S., « L’un chante, l’autre pas. Retour sur la phorminx d’Achille », Gaia, 9, 2005, p. 65-85.

Perceau S., « “Réjouir son cœur avec la phorminx au son clair”. Le plaisir musical chez Homère », O. Mortier-waldschmidt (dir.), Musique et Antiquité, Paris, Les Belles Lettres, 2006, p. 43-62.

Perceau S., « Héros à la cithare : la musique de l’excellence chez Homère », F. Malhomme et A. G. Wersinger (dir.), Mousikè et Arétè. La musique et l’éthique de l’Antiquité à l’âge moderne, Paris, Vrin, 2007, p. 17-38.

Perceau S., « Corps chantés, corps chantant chez Homère et les Tragiques », F. Malhomme et E. Villari (dir.), Musica corporis : Savoirs et arts du corps de l’Antiquité à l’âge humaniste et classique, Turnhout, Brepols, 2011, p. 105-128.

Perceau S., « Expérience esthétique et ravissement dans l’épopée homérique : plaisir d’admiration (terpsis) ou de possession (thelxis) ? », L. Louvel et M. Briand (dir.), Les Figures du ravissement, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « La Licorne », à paraître.

Pernot L., « Che cosa resta dei nostri discorsi ? », G. Petrone et A. Casamento (dir.), Studia… in umbra educata. Percorsi della retorica latina in età imperiale, Palermo, Flaccovio, 2010, p. 17-29.

Pertile L., « L’altro viaggio di Dante e Ulisse », Dante, 4, 2007, p. 25-30.

Perutelli A., Ulisse nella cultura romana, Firenze, Le Monnier, 2006.

Peureux G., La Fabrique du vers, Paris, Le Seuil, coll. « Poétique », 2009.

Piccinni E., « Le sirene nella patristica latina », Vetera Christianorum, 33, 1996, p. 353-370.

Pinto R., « Circe e la rotta di Ulisse », Tenzone, 7, 2006, p. 11-136.

Pizzocaro M., « Archiloco e le Sirene: una congettura dimentica », AION (filol), 7-8, 1985-1986, p. 55-66.

Planinc Z., Plato Through Homer. Poetry and Philosophy in the Cosmological Dialogues, Columbia, University of Missouri Press, 2003.

Polignac F. (de), « L’image d’Alexandre dans la littérature arabe : l’Orient face à l’Hellénisme ? », Arabica, 29, 1982, p. 296-306.

Polignac F. (de), « Alessandro, o la genesi di un mito universale », S. Settis (dir.), I Greci, t. 2/3, Torino, Einaudi, 1998, p. 271-293.

Politis N., Μελέται περί του βίου και της γλώσσης του ελληνικού λαού : Παραδόσεις, vol. 2, Athènes, P. D. Sakellariou, 1904.

Politis N., « Ενάλιοι δαίμονες - Γοργόνα », Λαογραφικά Συμμείκτα, vol. 4, Athènes, Ακαδημία Αθηνών, 1980 (1878), p. 338-353.

Politis N., « Η Γοργόνα της Αττάλειας », Λαογραφικά Συμμείκτα, vol. 2, Athènes, Ακαδημία Αθηνών, 1975 (1911), p. 33-38.

Pollard J. R. T., « Muses and Sirens », CR, 2, 1952, p. 60-63.

Prost F., « L’éthique d’Antiochus d’Ascalon », Philologus, 145, 2001, p. 244-268.

Pucci P., « The Song of the Sirens », Arethusa, 12, 1979, p. 121-132.

Pucci P., Odysseus Polutropos. Intertextual Readings in the Odyssey and in the Iliad, Ithaca – New York, Cornell University Press, 1987; traduction française: Ulysse polutropos. Lectures intertextuelles de l’Iliade et de l’Odyssée, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 1995.

Pucci P., Enigma, Segreto, Oracolo, Pisa - Roma, Istituti Editoriali Poligrafici Internazionali, 1996.

Pucci P., The Song of the Sirens: Essays on Homer, Lanham, Rowman and Littlefield, 1998.

Quacquarelli A., Esegesi biblica e patristica fra tardoantico ed altomedioevo, Bari, Edipuglia, coll. « Quaderni di Vetera Christianorum », 1991.

Quignard P., La Haine de la musique, Paris, Calmann-Lévy, 1995.

Quignard P., Boutès, Paris, Galilée, 2008.

Radice R., Oikeiosis. Ricerche sul fondamento del pensiero stoico e sulla sua genesi, Milano, Vita e Pensiero, 2000.

Rahner, H., Symbole der Kirche. Die Ekklesiologie des Väter, Salzburg, Otto Müller Verlag, 1964, p. 239-271 (traduction italienne de L. Pusci et A. Pompei, Simboli della Chiesa. L’ecclesiologia dei Padri, Milano, San Paolo Edizioni, 19952, p. 397-435).

Rancière J., Mallarmé. La Politique de la sirène, Paris, Hachette, 1996.

Randall M., « Les énigmes des Fous de Bassan : féminisme, narration et clôture », Voix et Images, 15 (1), 1989, p. 66-82.

Reid G., « Wind in August : Les Fous de Bassan’s reply to Faulkner », Studies in Canadian Literature / Études en littérature canadienne, 15 (2), 1991-1992, p. 112-127.

Rémy M., « Les Gommes : une certaine tendance sociologique du roman », Y. Baudelle (dir.), Roman 20-50. Revue d’étude du roman du XXe siècle, hors-série no 6, 2010, p. 111-122.

Renaud J.-M., « La voile d’Ulysse et la toile de Pénélope : un jeu sur un mot dans l’Odyssée », S. Perceau et O. Szerwiniack (dir.), Polutropia, D’Homère à nos jours. Mélanges offerts à Danièle Aubriot, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 311-323.

Revelli M., I Demoni del potere, Roma-Bari, Laterza, 2012.

Reynaud J. et Galland S., Métaphysique de la lumière, Chambéry, Act Mem, 2008.

Ricardou J., « Coïncidences pour un Œdipe inverse », Id., Le Nouveau Roman suivi de Les Raisons de l’ensemble, Paris, Le Seuil, coll. « Points », 1990 (1973), p. 44-59.

Rispoli G., « Le Maître et l’Alphabet », F. Malhomme et A. G. Wersinger (dir.), Mousikè et Arétè. La musique et l’éthique de l’Antiquité à l’âge moderne, Paris, Vrin, 2007, p. 135-150.

Rispoli G., « Dall’harmonia alla synthesis, dalla synthesis all’harmonia », P. Caye, F. Malhomme, G. Rispoli, A. G. Wersinger (dir.), textes réunis par L. Miletti, L’Harmonie, entre philosophie, sciences et arts, de l’Antiquité à l’âge moderne, Napoli, Giannini editore, 2011, p. 81-108.

Robbe-grillet A., Préface à une vie d’écrivain, Paris, Le Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2005.

Romeos K., Το αθάνατο νερό, Athènes, Dodona, 1973.

Sasso G., « Un sogno di Dante », La Cultura, 45 (1), 2007, p. 5-47.

Sasso G., Ulisse e il desiderio. Il canto XXVI dell’Inferno, Roma, Viella, 2011.

Sbordone F., Richerche sulle fonti e sulla composizione del Physiologus greco, Napoli, G. Torella & figlio, 1936.

Sedley D., « Antiochus as historian of philosophy », Id. (dir.), The Philosophy of Antiochus, Cambridge, Cambridge University Press, 2012, p. 80-103.

Segal C., Singers, Heroes and Gods in the Odyssey, Ithaca, Cornell University Press, coll. « Myth and Poetics », 1994.

Segal C., « The Gorgon and the Nightingale. The Voice of female Lament and Pindar’s Twelfth Pythian Ode », L. C. Dunn et N. A. Jones (dir.), Embodied Voices. The Representation of female Vocality in Western Culture, Cambridge, Cambridge University Press, 1994, p. 17-34.

Settis-Frugoni C., Historia Alexandri elevati per griphos ad aerem. Origine, iconografia e fortuna di un tema, Roma, Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, 1973.

Shapiro M., Women Earthly and Divine in the Comedy of Dante, Lexington, University Press of Kentucky, 1975.

Spina L., « Leggendo il Cratilo, tra Sirene e Tucidide », G. Casertano (dir.), Il Cratilo di Platone: struttura e problematiche, Napoli, Loffredo, coll. « Skepsis », 2005, p. 9-16.

Spitzer, L., L’Harmonie du monde. Histoire d’une idée, Paris, Éditions de l’Éclat, 2012 (traduit de l’anglais par G. Firmin ; 1re édition de l’ouvrage : Classical and Christian Ideas of World Harmony. Prologomena to an Interpretation of the Word « Stimmung », Baltimore, John Hopkins Press, 1963).

Spyridakis G. « Συμβολή εις την μελέτην των δημωδών παραδόσεων περί του Μεγάλου Αλεξάνδρου », Γέρας Αντωνίου Κεραμοπούλλου, Athènes, Εταιρεία Μακεδονικών Σπουδών, 1953, p. 401-414.

Stanford W. B., The Ulysses Theme, 2e éd. Oxford, Blackwell, 1963.

Stanford W. B., « The Untypical Hero », J. F. De Jong (dir.), Homer. Critical Assessments, London, Routledge, 1999, p. 190-204.

Tateo, « La poetica di G. Pontano », Filologia Romanza, VI, 1959, p. 277-303.

Tateo F., I Miti della storiografia umanistica, Roma, Bulzoni, 1990.

Tateo F., Per dire d’amore. Reimpiego della retorica antica da Dante agli Arcadi, Napoli, Edizione Scientifiche Italiane, 1995.

Tateo F., Simmetrie dantesche, Bari, Palomar, 2001.

Tentorio G., « Dal grido di Cassandra al canto delle Sirene: contributo a uno studio di acustica omerica (ὄπα) », Seminari Romani di Cultura graeca, 10 (2), 2007, p. 189-221.

Tentorio G., « Sirene sofoclee (Soph. Fr. 861 Radt) e manipolazione argomentativa in Plutarco (Quaest. Conv. 9.745F) », SIFC, 7, 2009, p. 5-55.

Thiel H. (van), Leben und Taten Alexanders von Makedonien. Der griechische Alexanderroman nach der Handschrift L, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1983.

Thompson S., Motif-Index of Literature, a Classification of Narrative Elements in Folktales, Ballades, Myths, Medieval Romances, Exempla, Fabliaux, Fest-Books and Local Legends, Bloomington, Indiana University Press, 1955-1958.

Toorn (van der) K., Becking B. et Horst (van der) P. W. (dir.), Dictionary of Deities and Demons, Leiden, Brill, 1995.

Touchefeu-Meynier O., « De quand date la Sirène-poisson ? », BAGB, 4 (4), 1962, p. 450-459.

Touchefeu-Meynier O., Thèmes odysséens dans l’art antique, Paris, de Boccard, 1968.

Tsouni G., « Antiochus on contemplation and happy life », D. Sedley (dir.), The Philosophy of Antiochus, Cambridge, Cambridge University Press, 2012, p. 131-150.

Vassiliadou M., « Le pythagorisme et la musique », Musique et Philosophie, Dijon, Société bourguignonne de philosophie et Société poitevine de philosophie, 1985, p. 15-25.

Veglia M., « Per un’ardita umiltà. L’averroismo di Dante tra Guido Cavalcanti, Sigieri di Brabante e San Francesco d’Assisi », Schede umanistiche, 14, 2000, p. 67-106.

Veloudis G., Διήγησις Αλεξάνδρου του Μακεδόνος, Athènes, Ερμής, 1977.

Vermeule E., Aspects of Death in Early Greek Art and Poetry, Berkeley, University of California Press, 1981.

Vermeule E., La Muerte en la poesia y en el arte de Grecia, México, Fondo de Cultura Económica, 1984.

Vernant J.-P., La Mort dans les yeux. Figures de l’Autre en Grèce ancienne, Paris, Hachette, 1986.

Vincent A., Les Musiciens professionnels au service de la cité (fin de la République-Haut-Empire), thèse de doctorat sous la direction de C. Virlouvet, Aix-en-Provence, Aix-Marseille Université, 2011.

Vitti M., Introduction à la poésie de Georges Séféris, Paris, L’Harmattan, 1996.

Vredeveld, « Deaf as Ulysses to the Siren’s Song. The Story of a Forgotten Topos », Renaissance Quarterly, 54 (3), 2001, p. 846-882.

Wersinger A. G., « Un élément musical inaperçu dans le Mythe d’Er : l’hymne des moires et l’heptacorde inversé », O. Mortier-Waldschmidt (dir.), Musique et Antiquité, Paris, Les Belles Lettres, 2006, p. 146-174.

Wersinger A. G., « Parménide croyait-il dans les signes de l’Être ? Remarques sur l’énonciation et la délocution au fragment 8, vers 1-11 », Savoirs en prisme (revue en ligne du CIRLEP, Reims), 2, 2012, p. 229-251.

West M. L., « Odyssey and Argonautica », CQ, 55, 2005, p. 39-64.

Willink C. W., « The Parodos of Euripides’Helen (164-90) », CQ, 40, 1990, p. 77-99.

Wolf N., Une littérature sans histoire. Essai sur le Nouveau Roman, Genève, Droz, coll. « Histoire des idées et critique littéraire », 1995.

Woysch-Méautis D., La Représentation des animaux et des êtres fabuleux sur les monuments funéraires grecs, Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise, coll. « Cahiers d’archéologie romande », 1982.

Zagdoun M.-A., « Éthique et théories de la musique chez les Stoïciens », F. Malhomme et A. G. Wersinger (dir.), Mousikè et Arétè. La musique et l’éthique de l’Antiquité à l’âge moderne, Paris, Vrin, 2007, p. 87-98.

Zagdoun M.-A., « L’harmonie chez les stoïciens », P. Caye, F. Malhomme, G. Rispoli, A. G. Wersinger (dir.), textes réunis par L. Miletti, L’Harmonie, entre philosophie, sciences et arts, de l’Antiquité à l’âge moderne, Napoli, Giannini editore, 2011, p. 69-80.

Zanker G., Modes of Viewing in Hellenistic Poetry and Art, Madison, University of Wisconsin Press, 2004.

Zora, « Η γοργόνα εις την ελληνικήν λαϊκήν τέχνην », Παρνασσός, 2, 1960, p. 331-365.

Zucker A., « Morale du Physiologos : le symbolisme animal dans le christianisme ancien (IIe-Ve s.) », Rursus, 2, 2007, mise en ligne le 2 décembre 2009, p. 1-21 [http://rursus.revues.org/142].

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540