Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sherlock Holmes, un nouveau limier pour le XXIe siècle

 | 
Hélène Machinal
, 
Gilles Menegaldo
, 
Jean-Pierre Naugrette

Quatrième partie. Variations cinématographiques

Holmes et Jack the Ripper : le croisement de deux figures mythiques

Gilles Ménégaldo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire de Jack l’Éventreur et des meurtres de Whitechapel en 1888 a donné lieu à l’avènement d’un mythe moderne presque aussi puissant que celui de Dracula, de Frankenstein ou de Jekyll et Hyde. Elle a fait l’objet d’ouvrages historiques parfois controversés et de nombreuses réécritures littéraires et filmiques. La première version à l’écran date de 1924, avec le film de Paul Leni, Le cabinet des figures de cire dont le troisième volet (un récit onirique) est consacré à Jack l’Éventreur. En 1929, G. W. Pabst réalise Loulou, inspiré de deux pièces de Frank Wedekind et dont l’épisode londonien se conclut sur la rencontre fatale de l’héroïne, (Louise Brooks), tombée dans la déchéance, avec Jack, plus égorgeur qu’éventreur. Hitchcock donne sa version du mythe dans The Lodger (1926), adapté du roman de Mary Belloc Lowndes (1911) qui sera de nouveau porté à l’écran par John Brahm (The Lodger, 1944), avec le remarquable Laird Cregar et Merle Oberon.

Alors que le studio Amicus produit un...

Auteur

Professeur émérite de littérature américaine et de cinéma. Ancien élève de l’ENS Saint-Cloud, il est président d’honneur de la SERCIA (Société d’études et de recherches sur le cinéma anglo-saxon) et fondateur et ancien directeur du département Arts du spectacle de l’université de Poitiers. Auteur de Dracula, la noirceur et la grâce (avec AM Paquet-Deyris, 2006) et d’articles sur la littérature fantastique, la SF et le cinéma hollywoodien, il est éditeur d’une vingtaine d’ouvrages collectifs. Dernières publications : Europe/Hollywood, regards croisés, ed. Michel Houdiard, nov. 2012, King Vidor, Odyssée des inconnus, CinémAction (avec Jean-Marie Lecomte, oct. 2014), Le Western et les mythes de l’ouest (avec Lauric Guillaud, PUR, novembre 2015).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540