Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sherlock Holmes, un nouveau limier pour le XXIe siècle

 | 
Hélène Machinal
, 
Gilles Menegaldo
, 
Jean-Pierre Naugrette

Troisième partie. Variations sérielles

Sleuth in the City : la Londres de Sherlock Holmes et la Londres de Sherlock

Camille Fort

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Londres, cette grande citerne vers laquelle converge, dans un flot irrésistible, tout ce que l’Empire compte d’oisifs et de désœuvrés. » Phrase célèbre, tirée de l’incipit d’Une Étude en rouge, dans laquelle Conan Doyle présente une capitale qui rivalise à l’époque avec la Ville-Lumière en termes étrangement peu flatteurs. Peut-être l’ironie se nourrit-elle d’auto-ironie – l’autobiographie de Doyle dressera un portrait de l’auteur en désœuvré, jeune médecin de Portsmouth sans clientèle, écrivant pour meubler ses heures de loisir forcé. Surtout, l’image abrupte d’une citerne qui serait aussi un vortex repose sur une contradiction interne : cesspool, réservoir d’eaux stagnantes ou usées (on est proche de la fosse d’aisance1 …), évoque une immobilité qui toutefois se conjugue avec un mobile perpetuum, celui qui charrie vers Londres les laissés-pour-compte de l’Empire… dont le capitaine John Watson, congédié par l’armée suite à une blessure débilitante.

Dès cet épithète peu homérique, ...

Auteur

Ancienne élève de l’ENS-Ulm, professeure de littérature anglaise et traduction à l’université de Picardie Jules Verne (Amiens). Ses domaines de recherche portent sur la philosophie du langage, la littérature contemporaine et la traduction. Elle a publié en 2003 une monographie, Dérives de la parole : les récits de William Golding (L’Harmattan) qui a obtenu l’année suivante le prix de la Recherche SAES/AFEA. Elle prépare actuellement un essai sur le roman policier intitulé Le Mot de l’énigme : jeux et enjeux langagiers dans les récits policiers de l’âge classique, thème auquel elle a déjà consacré plusieurs articles ; elle a aussi dirigé le numéro 2011/4 d’Études Anglaises intitulé L’Héritage du policier : continuités et ruptures dans la fiction contemporaine anglophone. Vice-présidente de SEPTET (Société d’études en pratique et théorie de la traduction), elle traduit entre autres des ouvrages de genre pour la jeunesse, dont un album interactif autour de la figure de Sherlock Holmes, Profession Détective de Dan Waddell et Jim Smith (La Martinière, 2013).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540