Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le phénix et son Autre

 | 
Laurence Gosserez

Quatrième partie. Le phénix d'amour : entre éros et agapè

Le phénix et le verbe : Du Bartas (1544-1590)

Laurence Gosserez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’héritage d’Ambroise

À la fin du seizième siècle, dans son poème biblique sur la création du monde, le poète Du Bartas ne craint pas d’actualiser ses descriptions en convoquant les sciences naturelles et la physique de son temps, donnant à certains de ses développements le tour d’une épopée didactique dans la lignée de Lucrèce. Le phénix n’est pas pour autant éliminé. C’est que Du Bartas, bien qu’il ne cite qu’Augustin dans son Brief advertissement, imite l’Exameron d’Ambroise, le premier à insérer le phénix parmi les créatures du cinquième jour (Hex., V, VIII, 22, 79), alors que Basile de Césarée n’en dit mot et qu’Augustin rejette ce mythe1. Or, Ambroise ne dédaignait pas de croiser le fer avec les philosophes et autres physiciens et entrait parfois dans des détails très techniques. Certes, il n’est pas le seul auteur de l’Antiquité tardive à inspirer Du Bartas : Lactance et Claudien ont certainement aussi leur part. Mais son influence domine, car, à cette filiation direc...

Auteur

Docteur ès Lettres, agrégée, maître de conférences (HDR) à l’université de Grenoble 3. Ses travaux portent sur la poésie latine tardive, les mythes, les symboles du christianisme ancien. Elle a publié un ouvrage, Poésie de lumière. Une lecture de Prudence. Bibliothèque d’Études Classiques no 23, Louvain-Paris, éd. Peeters, décembre 2001 (IV-298 pages) et de nombreux articles parmi lesquels : « Le phénix coloré d’Hérodote à Ambroise », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2007, no 1, p. 94-117 ; « Sous le signe du phénix (Ambroise de Milan, Exameron, V, 23, 79-80) », La création chez les Pères, édité par Marie-Anne Vannier, Bern-Berlin-Bruxelles-Frankfurt am Main-New York-Oxford-Wien, Peter Lang SA, 2011, p. 55-75 ; « La toile divine dans l’Exameron d’Ambroise de Milan », M. Briand (dir.), La trame et le tableau : poétiques et rhétoriques du récit et de la description dans l’Antiquité grecque et latine, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « La Licorne », 2012, p. 477-498.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540