Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le phénix et son Autre

 | 
Laurence Gosserez

Deuxième partie. La réinterprétation chrétienne du phénix

La rémanence du grand phénix oriental chez Ambroise de Milan, la colombe et les transpositions du Physiologus

Laurence Gosserez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Verbe créateur et l’oiseau cosmique

Les premiers versets de la Genèse représentent le souffle de Dieu « planant sur les eaux » (Gn 1, 2), à la façon du grand aigle que le Deutéronome montre agitant ses ailes au-dessus de ses petits pour les réchauffer (Deut. 32, 11). Lorsqu’Ambroise de Milan imagine le commencement de l’univers « comme une sorte d’amas aquatique indifférencié et amorphe, au sein d’un vide ténébreux » où jaillit la lumière, il identifie ce souffle à l’Esprit saint porté sur les eaux comme principe créateur. C’est d’abord pour souligner l’aspect maternel de l’amour de Dieu pour ses créatures. L’image évangélique de la poule rassemblant ses poussins sous ses ailes qui dérive de la même source génésiaque a pu servir de catalyseur à l’exégèse allégorique que l’évêque de Milan développe sur ce thème (Lc 12, 49 ; Mt 23, 37).

Or, Ambroise de Milan disposait d’une source biblique mystérieuse, une version syriaque de la Bible à laquelle il accordait le plus...

Auteur

Docteur ès Lettres, agrégée, maître de conférences (HDR) à l’université de Grenoble 3. Ses travaux portent sur la poésie latine tardive, les mythes, les symboles du christianisme ancien. Elle a publié un ouvrage, Poésie de lumière. Une lecture de Prudence. Bibliothèque d’Études Classiques no 23, Louvain-Paris, éd. Peeters, décembre 2001 (IV-298 pages) et de nombreux articles parmi lesquels : « Le phénix coloré d’Hérodote à Ambroise », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2007, no 1, p. 94-117 ; « Sous le signe du phénix (Ambroise de Milan, Exameron, V, 23, 79-80) », La création chez les Pères, édité par Marie-Anne Vannier, Bern-Berlin-Bruxelles-Frankfurt am Main-New York-Oxford-Wien, Peter Lang SA, 2011, p. 55-75 ; « La toile divine dans l’Exameron d’Ambroise de Milan », M. Briand (dir.), La trame et le tableau : poétiques et rhétoriques du récit et de la description dans l’Antiquité grecque et latine, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « La Licorne », 2012, p. 477-498.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540