Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paul Claudel en Chine

 | 
Pierre Brunel
, 
Yvan Daniel

Première partie. Études

La Chine de Partage de Midi : de l’univers colonial à l’univers dramatique

Pascale Alexandre-Bergues

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Partage de Midi1 retrace une passion devenue mythique dans les annales de la littérature et du théâtre. On en oublierait presque où et quand se déroule la pièce. En effet, à la différence d’autres œuvres, la scène de ce drame n’est pas le monde, comme c’est le cas pour Le Soulier de satin, ou un univers plus ou moins intemporel, aux contours flous, tel celui de Tête d’Or. Comme L’Échange, qui se déroule en Amérique, Partage de Midi se distingue par le caractère relativement précis de la géographie mobilisée par le dramaturge. L’œuvre retrace un voyage vers l’Est, depuis l’Océan indien jusqu’à la Chine, qui sert de cadre à l’acte III. La pièce est jalonnée de points de repère, mentionnés par les personnages ou signalés dans les didascalies : Suez, passé par les voyageurs qui, à l’acte I, font désormais route vers Minnicoï, îlot des Maldives au large de l’Inde et de Ceylan, Hong - Kong à l’acte II, puis « un port du sud de la Chine » au dernier acte. On néglige souvent cette présence ...

Auteur

Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de Lettres classiques, professeur de Littérature française à l’université Paris-Est. Spécialiste de Claudel et du théâtre poétique, elle a consacré des publications à différents dramaturges de la fin du XIXe siècle (Maeterlinck) et du XXe siècle (Giraudoux, Montherlant, Supervielle, Tardieu, Yourcenar, Ionesco, Beckett). Elle est l’auteur de travaux sur Claudel, notamment d’un ouvrage sur L’Orestie (Traduction et création chez Paul Claudel. L’Orestie, Champion, 1997) et d’une édition critique de la seconde version de L’Échange (parue aux Presses Universitaires de Besançon, 2002). Elle a collaboré à la réédition du Théâtre de Claudel dans La Pléiade (notices de Tête d’Or, de l’Orestie, de L’Échange, version de 1955).

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540