Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Modernité de Michel Tournier

 | 
Arlette Bouloumié

Quatrième partie. Michel Tournier témoin de son temps

Michel Tournier un regard français vers l’Allemagne de l’Est

Sandra Schmidt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Puisque la DDR existait, il ne restait qu’à s’en accommoder. J’y allais presque chaque année1. » Derrière ce propos pragmatique se cache l’écrivain français qui fut certainement celui qui eut le plus d’expériences vécues en Allemagne de l’Est. Le texte suivant propose un panorama des différents rôles de Michel Tournier dans son rapport à cette partie de l’Allemagne.

Le voyageur curieux

En 1975 un voyage en Pologne donna à Michel Tournier la possibilité de revoir – pour la première fois depuis les années 1930 – la région de la Thuringe où Tournier, enfant, avait coutume de passer ses vacances avant la guerre. Cette première approche de la RDA – vingt-six ans après la séparation de l’Allemagne en deux – peut être analysée comme un effet de ricochet suite à la parution de la version allemande du Roi des Aulnes en RFA.

Après avoir lu la traduction publiée en 1972 par la maison d’édition hambourgeoise Hoffmann & Campe, le comte Hans von Lehndorff – cousin d’un d...

Auteur

Née en Allemagne de l’Est, elle a fait ses études de langues et de pédagogie à Leipzig et Osnabrück. Après plusieurs années d’enseignement en Allemagne, elle travaille depuis la rentrée 2011 en tant que lectrice du DAAD à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Elle est également journaliste-pigiste pour le mensuel franco-allemand Paris-Berlin. Ses domaines de recherches sont les relations culturelles et politiques franco-allemandes. Elle a participé en tant qu’auteur et traductrice au Dictionnaire des relations culturelles franco-allemandes depuis 1945, paru en 2013 (Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil et Joachim Umlauf [dir.]). Elle a publié (entre autres), en allemand :
– Christa Wolf. De Cassandre à Médée (Grin Verlag, 2007)
– « Les portes de la mémoire. La France et l’Allemagne divisée » (in Documents/Dokumente, no 5/6, 2009, p. 91-94)
– « La littérature française dans le cadre littéraire de l’Allemagne divisée » (in Mythes et tabous des relations franco-allemandes au XXe siècle, Ulrich Pfeil [dir.], Bern, Peter Lang, 2012, p. 257-271).
et, en français :
– « La réception du Roi des Aulnes de Michel Tournier, en Allemagne de l’ouest et de l’est » (in Michel Tournier. La réception d’une œuvre en France et à l’étranger, A. Bouloumié [dir.], PU Rennes, 2013, p. 135-148)
– « Regards croisés : Une approche pédagogique de la Reconstruction à l’exemple d’un échange universitaire régional entre la Haute-Normandie et la Basse-Saxe » (in La reconstruction en Normandie et en Basse-Saxe après la seconde guerre mondiale. Histoire, mémoire et patrimoines de deux régions européennes, Corinne Bouillot [dir.], PU de Rouen/Le Havre, 2013, p. 199-212).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540