Version classiqueVersion mobile

Turcs et Français

 | 
Güneş Işıksel
, 
Emmanuel Szurek

Troisième partie. À l’ombre de la Turquie nouvelle

Henri Prost et Istanbul. Le magistère contrarié (1937-1950)

Jean-François Pérouse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Henri Prost fut officiellement « expert urbaniste » (şehircilik mütehassısı) de la municipalité d’Istanbul entre 1937 et la fin de l’année 1950. Sa contribution à l’urbanisme stambouliote demeure pourtant très discutée en Turquie. En janvier 2010 un éditorialiste célèbre du quotidien turc Hürriyet, rapportant les propos de l’actuel directeur de l’environnement du département d’Istanbul, titrait encore : « L’architecte français Prost a mal planifié Istanbul » (le prénom de l’architecte étant par la suite orthographié Hanry1). Cet article constitue l’une des dernières occurrences d’un véritable lieu commun de l’histoire de l’urbanisme d’Istanbul, répandu jusque dans les milieux censés être les plus informés. Ainsi est-il fait souvent référence au propos assassin d’un jeune collègue d’Henri Prost, Ahmet Sabri Oran au sujet de celui qui aurait pu être son maître : « Ce n’est pas un urbaniste, c’est tout juste un ingénieur en canalisation et égouts2. » Notre souci n’est pas de nous lance...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search