Version classiqueVersion mobile

Turcs et Français

 | 
Güneş Işıksel
, 
Emmanuel Szurek

Troisième partie. À l’ombre de la Turquie nouvelle

Un correspondant de presse en Turquie : Paul Gentizon ou l’Orient en marche

Olivier Decottignies

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Paul Gentizon (1885-1955) est surtout connu des spécialistes de la Turquie républicaine pour le témoignage, publié en 1929 sous le titre Mustapha Kemal ou l’Orient en marche, qu’il a produit de la révolution kémaliste1. Dès 1934, l’ouvrage figure en bonne place dans la bibliographie du Petit manuel de la Turquie nouvelle de Jean Deny et René Marchand2. Édouard Herriot, visiteur profane mais cultivé, s’y réfère à plusieurs reprises dans les chapitres turcs de son récit de voyage, Orient3 (1934). Alors qu’il a depuis longtemps perdu tout caractère d’actualité, le livre de Gentizon suscite encore aujourd’hui, à titre de source, l’intérêt de chercheurs issus de différents champs disciplinaires4. L’ouvrage se présente comme la synthèse de cinq années d’activité journalistique en Turquie. Entré en 1916 au journal Le Temps, Paul Gentizon fut, de 1922 à 1928, l’envoyé spécial, puis le correspondant particulier du quotidien à Istanbul. Son Mustapha Kemal ou l’Orient en marche rassemble en un...

Auteur

Ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search