Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entre violence et conciliation

 | 
Jean-Claude Caron
, 
Frédéric Chauvaud
, 
Emmanuel Fureix
, 
et al.

Quatrième partie. Gestion des sorties de crise des modèles complémentaires ou contradictoires ?

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Peut-on gérer une « sortie de crise » ? Existe-t-il des modèles universels ou nationaux qui témoignent d’un savoir faire en la matière1 ? Les expériences sont multiples qui nous disent la difficulté de gérer la fin d’un conflit socio-politique au xixe siècle, en un temps marqué par le poids grandissant d’une rhétorique de l’économie de la violence. L’écart, pourtant, entre les mots et les actes a été maintes fois souligné : le discours conciliateur cède parfois la place à une pratique violentaire qui ne semble pas connaître de limites. Toutefois, au delà des événements liés à un contexte particulier, c’est-à-dire propres à un état, à une période, à un régime, à une culture politique même, il est possible de repérer quelques constantes dans l’Europe du xixe siècle, comme en témoignent les contributions rassemblées dans cette partie.

La première constante est de nature chronologique. L’Europe dans son ensemble a été profondément marquée par les bouleversements politiques nés de la Révo...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540