Version classiqueVersion mobile

Turcs et Français

 | 
Güneş Işıksel
, 
Emmanuel Szurek

Deuxième partie. Archéologues et militaires servir la France auprès des Turcs

L’obsession allemande dans la production du savoir militaire français sur l’armée ottomane et turque (1883-1933)

Loubna Lamrhari

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« On ne saurait être trop circonspect sur les renseignements donnés ou recueillis à ce sujet [l’influence allemande en Turquie], et étudier avec trop de soin la psychologie des divers éléments qui entrent dans l’appréciation de la situation de l’influence allemande dans ce pays. Le Français en Orient, et en Turquie en particulier, juge cette situation d’après ce qu’il voit ou d’après ce qu’il apprend. Dans le premier cas, sa susceptibilité naturelle, surtout quand il s’agit de l’Allemand, le pousse à émettre des jugements exagérés ; […] Dans le second cas, il ne se rend pas compte qu’il est victime des intrigues des informateurs qui ont généralement pour but de chercher à influencer le Français contre le Turc, et qui pour y arriver plus facilement touchent la corde la plus sensible : ses sentiments à l’égard de l’Allemand1. »
(Auguste Sarrou, attaché militaire français en poste à Istanbul, 1928.)

Dans le cadre de leurs missions militaires et diplomatiques dans l’Empire ottoman puis en...

Auteur

Doctorante à l’université Paul Valéry Montpellier 3

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search