Version classiqueVersion mobile

Turcs et Français

 | 
Güneş Işıksel
, 
Emmanuel Szurek

Première partie. De Paris à Constantinople. Translations intellectuelles

L’essor du bergsonisme en Turquie : une lecture de la guerre d’indépendance à travers la revue Dergâh (1921-1923)

Dilek Sarmış

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le rétablissement de la Constitution de 1876 et l’instauration de la liberté de la presse au lendemain de la révolution jeune turque de 1908 suscitent l’apparition de nombreux journaux et revues dédiés à la vie intellectuelle et à la philosophie en particulier dans l’Empire ottoman1. Ces derniers amplifient et diversifient la propagation, amorcée dès le dernier tiers du XIXe siècle, des mouvements de pensée européens qui ont nourri les lectures et l’éducation des intellectuels jeunes-turcs, notamment le positivisme d’Auguste Comte, le matérialisme allemand et la sociologie d’Émile Durkheim. Les guerres balkaniques (1912-1913) et l’entrée de l’Empire ottoman dans la Première Guerre mondiale exacerbent le discours patriotique des unionistes, qui tentent de contrôler le monde intellectuel2. La défaite ottomane de 1918 aboutit à la signature du traité de Sèvres entre les forces alliées et les mandataires du sultan, qui prévoit le démembrement de l’Empire, le 10 août 19203. Les armées al...

Auteur

Doctorante à l’EHESS

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search