Desktop versionMobile Version

Turcs et Français

 | 
Güneş Işıksel
, 
Emmanuel Szurek

Introduction

Güneş Işıksel und Emmanuel Szurek

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

1920. Le capitaine Seignobosc dresse le bilan de la guerre en Orient. Et juge. En choisissant le camp des puissances centrales, la Turquie a retardé la victoire des Alliés. Il faut « refranciser la Turquie », la faire « renaître en s’appuyant avec confiance sur cette France qui fut sa créatrice ». Car, l’ancien officier de la mission française en est convaincu, la Turquie a longtemps été une « seconde France » :

« Avec la France, la Turquie a des brouilles passagères qui se terminent vite par une réconciliation. L’influence de notre pays est tellement lointaine, tellement profonde en Orient qu’il ne saurait en effet en être autrement. Dans les grandes villes de Turquie, le Français éprouve le sentiment d’être pleinement chez lui. Les enseignes des magasins, celles relatives aux directions des bateaux et des chemins de fer, les affiches dans les diverses administrations, sont écrites en français. Dans la rue, on entend surtout parler notre langue, et à Constantinople, en particulier, ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search