Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saints guerriers

 | 
Esther Dehoux

Chapitre II. Des saints au service du monarque

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Essentielle dans l’organisation sociale, la figure du roi est fragilisée après l’effondrement de l’Empire. Les images mentales et matérielles des saints guerriers témoignent, indirectement, de la faiblesse du monarque et de son incapacité à assumer le rôle qui était le sien aux temps carolingiens. Elles rendent compte de la montée en puissance de l’aristocratie. Elles la contiennent, l’accompagnent aussi car, avec l’exemple de saint Georges, le guerrier est volontiers encouragé à récupérer certaines des prérogatives du prince. Elles contribuent également, à partir de la seconde moitié du XIIe siècle, à l’affirmation du Capétien en son royaume. En valorisant le modèle qu’incarne Maurice et en utilisant l’exemple, plaisant, de Guillaume, elles exhortent l’homme de guerre à se soumettre à l’autorité du monarque. Elles révèlent encore ce qui fonde et justifie les revendications du prince : le rapport, privilégié, qu’entretient la lignée royale avec saint Michel. Le Capétien, fort de l’h...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540