Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saints guerriers

 | 
Esther Dehoux

Chapitre I. Comment faire du guerrier un saint ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Affirmer que Georges, Maurice ou Guillaume sont parvenus à la sainteté alors qu’ils ont porté les armes et, le cas échéant, parce qu’ils les ont employées peut alimenter un discours édifiant, servir à exhorter le chrétien dans la lutte qu’il mène contre le Mal pour œuvrer à sa rédemption1, mais ne vise pas uniquement à encourager le combat contre les vices et autres penchants charnels. Montrer ces saints et l’archange Michel en armes, aux côtés des autres figures du sanctoral, manifeste la reconnaissance de la singularité du combattant et de l’utilité de son action par l’homme d’Église. La représentation, matérielle et mentale, du saint guerrier participe de la définition d’une voie de salut spécifique à celui qui, maniant la lance et l’épée, n’entend pas les abandonner pour renoncer au monde. Elle conduit alors autant à légitimer la situation et la position du combattant au sein de la société qu’à préciser les missions qui incombent à l’homme de guerre. Fruit de la volonté des cler...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540