Version classiqueVersion mobile

Saints guerriers

 | 
Esther Dehoux

Table des matières

Catherine Vincent et Dominique Alibert

Préface

Introduction

Des images et des sens
Des mots et des faits

Chapitre I. Comment faire du guerrier un saint ?

Le guerrier, un fidèle singulier
Le portrait du saint en guerrier
Armer les saints
Faire du saint un aristocrate
Occulter le martyre
L’épanouissement d’une piété spécifique
Des protecteurs attitrés
De saints compagnons d’armes
Les missions du guerrier
Combattre pour le Christ et pour la chrétienté
Pour le triomphe du Christ
Pour essalcier sainte Crestienté
Assumer des prérogatives royales ?
La protection de l’inermis
Le maintien de la paix
Des modèles différents de sainteté guerrière
La valorisation du service
Lier guerriers et prince
Justifier la subordination
La promotion du guerrier
Les signes de l’autonomie
Pallier les insuffisances du monarque ?

Chapitre II. Des saints au service du monarque

Un appui pour le pouvoir royal ?
De l’ambivalence des temps féodaux (XIe-XIIe siècles)...
Maurice, saint du roi et saint des Francs
Georges et Guillaume, des saints pour contenir les ambitions des guerriers...
... ou pour encourager leur affirmation
... à l’affermissement du pouvoir capétien (XIIe-XIIIe siècles)
Maurice et le devoir d’obéissance
Guillaume et la nostalgie d’un passé révolu
Saint Michel et la distinction du Capétien (XIe-XIIIe siècle)
L’attachement à l’archange
Une dévotion affichée
Une dévotion ancienne
Saint Michel et l’élu de Dieu
Le roi franc, collaborateur de l’archange
Le roi et le princeps Ecclesiæ
Saint Michel et le « miracle capétien »
Père, fils et descendance
Une lignée d’exception
Des références pour définir le ministère royal (XIIIe siècle)
Préciser les missions du prince
Georges et la croisade
Michel et la paix du royaume
Guillaume, Maurice et la discipline de la société
Rappeler les devoirs de l’élu
Maurice et l’écoute du consilium
Georges et la théorie du reditus
Michel et l’ambiguïté des relations entre roi et clercs

Chapitre III. Des saints au service de la réforme de l’Église

L’appropriation de saint Michel (XIe-XIIe siècles)
L’archange, une référence pour les hommes d’Église
Le combat par la prière
Les sacrements, des armes pour lutter contre le Mal
Une image renouvelée de saint Michel
Préférer le combattant au princeps Ecclesiæ
Un choix propice aux malentendus ?
La contribution à l’ordonnancement de la société (XIIe-XIIIe siècles)
Lever les ambiguïtés de la Paix de Dieu
Circonscrire la mission du guerrier
Affirmer la singularité du prêtre
Moraliser les comportements
Le rôle de l’archange dans l’au-delà
Responsabiliser le croyant : saint Michel et la balance
S’adapter aux différents contextes
La prise en compte des réalités locales
Le recours à d’autres saints ?
Le renfort des ordres militaires ?
Saint Michel et la valorisation de la cure des âmes (2e quart du XIIe-XIIIe siècle)
Saint Michel et la primauté du desservant de paroisse
S’imposer face aux moines
Faire du portrait du « bon chrétien », la norme
Rapprocher le réel de l’idéal
L’archange et l’affirmation de l’évêque
La portée de l’excommunication
L’évêque, pasteur et dispensateur de la grâce

Annexes

CARTES
TABLEAUX

Sources

Sources iconographiques
Sources imprimées
Récits hagiographiques
Sermons, exempla, écrits liturgiques
Commentaires sur les Écritures, commentaires sur la liturgie, écrits théologiques
Chroniques et histoires
Chansons de geste et chansons de la croisade
Romans et fabliaux
Poèmes, dits, tituli
Correspondance, bulles pontificales
Textes législatifs : conciles, capitulaires, décrets, coutumes
Actes de la pratique
Autres sources

Bibliographie

Ouvrages collectifs
Études
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search