Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Robert de Sarrebrück ou l’honneur d’un écorcheur (v. 1400-v.1462)

 | 
Valérie Toureille

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La biographie met l’historien aux prises avec un homme que masque autant qu’elle le révèle la variété des documents qu’il a lui-même collationnés et produits. À cet égard, l’écriture historique est autant reconstruction que les sources dans laquelle elle puise sont construites.

Au-delà de ce premier obstacle, l’historien doit s’efforcer de mener une enquête au plus près de l’individu, sans qu’une connivence trop étroite ne s’immisce malgré lui avec son objet d’étude et le conduise à la myopie. Il faut reconnaître que la réputation de Robert de Sarrebrück ne se prêtait d’emblée à aucune empathie. Mais l’on ne peut nier une part de fascination, qui est souvent le moteur de l’investigation initiale.

C’est d’abord le personnage qui m’a conduite jusqu’à l’homme. Sa réputation criminelle et son image sulfureuse m’avaient incitée à passer de l’autre côté du miroir pour tenter de percevoir ce qui du mythe ou de la réalité l’emporterait. La réalité, ou du moins celle qui s’est laissée saisir, ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540