Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pour l’humanité

 | 
Emmanuel Naquet

Troisième partie. L’échec d’un modèle d’engagement face aux totalitarismes et à la montée des tensions nationales et internationales dans les années trente ?

Conclusion de la troisième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Nous estimons que, de même que nos ancêtres, quand ils ont buriné pour jamais la Déclaration des Droits de l’Homme, n’ont pas seulement voulu écrire une charte pour les Français, mais ont prétendu formuler les titres retrouvés de l’humanité tout entière, […] [qu’]il nous appartient de nous occuper de ces questions et d’intervenir dans les injustices internationales. »
Francis de Pressensé, BOLDH, 15 juil. 1904, p. 880.

Au vrai, le modèle d’engagement qu’a incarné la Ligue depuis l’Affaire s’épuise dans le seconde moitié des années trente. Les efforts de renouvellement générationnel, de restructuration et de dynamisation organisationnelles, de même que la continuation d’une œuvre initialement formée sur une ligne strictement défensiste, mais prolongée et publicisée par une demande de réforme, n’évitent pas à ce groupement de connaître toutes les difficultés d’une action qui se veut politique, au sens noble du terme, mais qui s’avère aussi et toujours davantage liée à la politique, si...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540